| Les infidèles

Ca fait un bail que je ne vous ai pas parlé cinéma, mais faut dire que ma dernière visite doit remonter aux Intouchables, film que j’avais adoré et dont tout le monde a parlé. Ma dernière note date quant à elle d’avril dernier – d’ailleurs j’espère que vous avez eu un instant pour visionner A bout Portant, un superbe film -, et même pas honte ! Profitant du printemps du cinéma et de l’excuse du temps pourri de ce dimanche là (on était le 18 mars !), direction la séance de 13h à l’UGC des infidèles.

Les infidèles de Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Emmanuelle Bercot, Fred Cavayé , Michel Hazanavicius , Eric Lartigau , Alexandre Courtès

Avec Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Alexandra Lamy, Géraldine Nakache, Guillaume Canet, Sandrine Kiberlain , Manu Payet , Isabelle Nanty.

Synopsis Allo Ciné : L’infidélité masculine et ses nombreuses variations, vues par 7 réalisateurs.

La BA m’avait fait marrer, je trouvais l’affiche rigolote et finalement le film un peu en demi teinte. Diviser un film en plusieurs sketchs est en soit une bonne idée, qui devrait donner du rythme dans le film. Ca permet aussi de toucher une bonne partie d’humours différents que le public pourrait avoir. Du coup, j’ai en partie aimé le film mais je me suis un peu ennuyée à d’autres moments. J’ai adoré le passage des « infidèles anonymes », complètement hilarant ainsi que la scène finale avec une bien jolie chorale. J’ai aimé le sketch avec Guillaume Canet, qui par sa courte durée donne un peu de dynamisme au film et arrive à communiquer tout ce qu’il veut dans un temps très cours. Pas besoin de blabla. J’ai adoré son personnage. Mais aussi, le côté moins drôle, et peut être le plus réussie de tous, celui entre Jean Dujardin et Alexandra Lamy, où chacun avoue ses fautes, croient pouvoir passer au dessus du sentiment de trahison en vain.

Et les autres sketchs, j’ai donc moins aimé. Le plus lourd étant le dernier, une idée tant entendue «tu finiras avec tes potes» qui a voulu être revue et corrigée à la sauce déjantée mais cela termine par des minutes indigestes et une envie de passer vite à la suite. J’ai trouvé aussi que l’on se perdait entre tous ses sketchs. Sept sketchs et finalement souvent la même chose : le mec qui va s’amuser, la femme qui gueule ou alors complètement absente. Le seule sketch où la femme a une place et dont le comportement a une réelle importance pour l’homme est celui avec Alexandra Lamy. Peut être un peu Clara Poinsot aussi, qui se joue un peu du mec.

Je n’ai pas spécialement adhéré aux rôles de Jean Dujardin, joué les mecs sans remords, ça peut être dôle 5 minutes mais pas plus. Ceux de Gilles Lelouche sont de ce même fait un peu plus touchants à mon avis, même si en fin de compte cela il fait exactement les mêmes.

Un film en demi-teinte, je suis contente d’avoir payé que 3,50€ pour le voir. A 10€ j’aurai crié au scandale.

D’autre avis sur la question : Aurore, Jérôme, La fille toute seule.

Advertisements

6 Commentaires

  1. Ben moi j’ai plutôt bien aimé, les infidèles anonymes, l’idée est tout simplement excellente !! les acteurs sont tous globalement bons. C’est un film de potes et qui le dit ouvertement joue sur les clichés. On le sait tous, les situations ne sont jamais aussi simples.

    • C’est vrai que les acteurs ne sont pas mauvais, c’est loin d’être des débutants au cinéma. Comme tu dis, c’est un film de potes donc ils se sont fait plaisir entre eux.


Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s