| Paris. La Galerie Vivienne

La galerie Vivienne est un passage du 2e arrondissement de Paris et fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 7 juillet 19741. C’est aussi ma galerie préférée de Paris, avec l’immanquable salon de thé « A Priori Thé » et ses délicieux cheesecakes. Je ne me lasse jamais de m’y ballader, l’endroit est tellement magnifique !

Wiki nous raconte plein de choses à son sujet…

Elle est construite en 1823 par le président de la Chambre des Notaires Marchoux, à l’emplacement des hôtels Vanel de Serrant et du passage des Petits-Pères, d’après les plans dessinés par l’architecte François Jean Delannoy. Inaugurée en 1826 sous le nom de Marchoux, puis rapidement baptisée Vivienne, cette galerie tire profit de son emplacement exceptionnel.

Elle attire bon nombre de visiteurs avec ses boutiques de tailleur, bottier, marchand de vin, restaurateur, librairie Jusseaume, mercier, confiseur, marchand d’estampes … L’escalier monumental du numéro 13 conduit à l’ancienne demeure de Vidocq après sa disgrâce. Ce bagnard était devenu chef d’une brigade de police formée d’anciens malfaiteurs.

Il y a une concurrence historique avec la galerie Colbert se trouvant à proximité. Depuis 1960, la galerie est redevenue très active. Elle présente des boutiques de mode et de décoration, des défilés de haute couture s’y tiennent. L’installation de Jean-Paul Gaultier et de Yuki Torii en 1986 a permis la résurrection de la galerie. Celle-ci héberge aujourd’hui de nombreuses boutiques de prêt-à-porter et d’objets décoratifs.

Concernant la décoration, François Jean Delannoy conçoit un décor de style pompéien néo-classique recouvert d’une verrière élégante, fait de mosaïques, peintures et sculptures exaltant le commerce. Les travaux de restauration permettent de réhabiliter les caducées, ancre et ornes d’abondance qui ornent les fenêtres en demi-lunes ainsi que les déesses et les nymphes qui décorent la rotonde.

Les mosaïques du sol avec fond en terrazzo, sont signées Giandomenico Facchina et Mazzioli. Leur sobriété souligné par la répétition de formes géométriques simples n’est pas sans rappeler le style des mosaïques de la rue de Rivoli.

On dit merci à Wiki 🙂 Profitez de ce week end pour y faire un tour, vu le temps annoncé vous pourrez y trouver refuge pour un bon chocolat chaud ! Pour les plus curieux, j’ai mis d’autres photos ici.

Advertisements

11 Commentaires

  1. Balades gourmandes (sauf si vous chantez la bouche pleine) . Moyen mnémotechnique : balade comme promenade, sinon dans les ballades, on chante la la ! Bonne journée.

    • Je chante en faisant à manger, on ne m’entends plus quand je mange (parce que c’est bon ^^).

      Merci pour l’info en tout cas, je ne pourrai rectifier l’adresse mais au moins l’entête !

  2. Pingback: Le brunch énormissime d’A Priori Thé ! « Balades gourmandes et autres lubies


Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s