| Paris. Kyobashi Rue St Maur, un japonais qui se démarque

De retour au QG « Rhum » dixit le bar des pirates, nous n’avons pas enchainé comme d’habitude sur un American Bistrot mais sur un japonais. D’extérieur, on s’attend à un japonais sushi/maki traditionnel, mais une fois rentrés, la carte et les plats qui défilaient nous ont prouvé le contraire. Et au vue des commentaires sur différents sites, cette adresse est à garder. Je confirme !

On se retrouve où ?

Ce quartier est rempli de bars et restaurants, on y a que l’embarras du choix. Les spécialités les plus courues y sont représentées et on y trouve sans surprise des japonais. Nous y sommes rentrés par hasard, la première chose que l’on remarque est la déco, exit les bouddhas ! Il y a même quelques tables sur le trottoir (on va pas appeler cela une terrasse mais ça peut être sympa par beau temps).

On a droit à quoi dans l’assiette ?

C’est là où on sent vraiment la différence. On y trouve les menus traditionnels, mais ce restaurant mets des petites touches personnelles dans les assiettes qui le démarque des autres restaurants concurrents.

<>La salade n’est pas la salade de chou. En lieu et place, ce sera une salade de concombre, tomate, maïs, jusque là vous me direz, rien d’extraordinaire, mais une deuxième salade suit. Je ne saurez vous dire le contenu exact, je parierai bien une salade de vermicelles avec huile de sésame et une ravioli revisitée.


<> Nous avons commandé les menus sushi/maki et brochette. La brochette (toujours au fromage et au boeuf, vous savez tout de suite qui l’a commandé !) est servi avec du citron, chose que je n’ai jamais vu et qui donne un vrai plus aux brochettes. Le riz est bien préparé et le poisson frais, condition sine qua non pour ce type de restaurant !
<> Le gingembre n’est pas industriel, pour preuve il n’est pas rose mais blanc .
<> En dessert on nous proposera une salade de fruit frais et des bonbons.

Il y a aussi des menus dégustations (il faut demander la carte « dégustation » si je ne me trompe pas), des ramens, bentos, poulet pané, ce japonais ne s’arrête pas aux makis et s’ils sont de la même qualité que nos menus, je vous suggère de les goûter très vite !

Aimable la dame de l’accueil ?

D’une très grande gentillesse !

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

La qualité a un prix mais pour autant, même si c’est un peu plus cher que la moyenne, les prix n’ont pas été augmentés de façon astronomique. La rapport qualité/prix est à mon sens très bon. Vous trouverez une partie de la carte ici.

D’autres avis sur la question : sweet caroline in paris (anglais)

Kyobashi
117 Rue St Maur 75011 Paris
Métro Parmentier

Publicités

16 Commentaires

    • Oui et on peut choisir le fond ! Je suis en train de chercher un fond sympa pour voir ce que ça fait !
      Sinon je te conseille chaudement ce japonais, un des meilleurs testés à mon actif !

  1. Je viens surement sur Paris fin octobre, faudra que tu me donnes quelques adresses de bons restaurants 😉 mais je te redemanderais, j’ai entièrement confiance en ton avis !

  2. Pingback: A l’abordage moussaillon ! « Balades gourmandes et autres lubies

  3. Pingback: | Paris. Sans stress ! [ Bonnes adresses japonaises inside ] | Balades gourmandes et autres lubies


Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s