| Bo bun rital

bobunrital

J’ai eu une envie de bo bun, une envie subite, inexplicable et impérative. J’ai envie donc il faut , toujours. Mais si j’aime avoir ce que je veux, je suis d’une nature paresseuse. Je veux un bo bun mais je n’ai pas envie de descendre au restaurant à 500m, le temps est moche, le risque de pluie est important. J’ai toujours envie d’un bo bun, je pourrais bien aller à Auchan qui me fait faire un petit crochet, mais… Ma dernière tentative d’aller à Auchan un soir en semaine, de vouloir prendre ce métro pour faire un rapide aller retour s’est soldé par un échec. Impossible de monter dans le métro, même en rentrant le ventre. Je n’ai même pas osé imaginer re-rentrer avec un sac de courses, je n’aurai jamais pu le caser. Même en enlevant ventre et fesses. Vous me direz que ce n’est pas les magasins qui manquent à Paris, que j’en trouverais bien un sur la route. C’est vrai, j’ai trois franprix à moins de 5mn, un monoprix city, trois picards mais il faut y voir les prix pratiqués sans être sûre d’y avoir une meilleure qualité. Bref, je n’avais pas envie de me bouger des masses mais j’avais toujours envie de bo bun. Il me manquait les cacahuètes, la citronnelle, le concombre, la salade, les nems et une sauce nem à refaire.. Je pouvais faire une moitié de bo bun mais j’avais toujours envie d’un bo bun ENTIER. Il a fallu donc ruser, tromper l’estomac que je ai déjoué en mixant la recette du bo bun aux basiques culinaires italiens que pouvaient contenir mon placard. Mon estomac a finalement bien aimé, mais en redemande toujours un . Le chieur !

Ingrédients pour 4 bo buns ritals : un mix de spaghetti à l’encre de seiche et des pâtes plates asiatiques comme celle du pho/ viande de bœuf ou mieux viande pour carpaccio (quantité en fonction des gourmands) / 1 mozzarelle / parmesan râpé / ¼ de courgette / ¼ d’aubergine / 2 ou 3 champignons / 2 carottes râpées / estragon / épices de cajun / jus d’un citron (vert) / huile d’olive / sel / poivre.
J’aurai bien rajouté du basilic à l’estragon mais je n’en avais point, ainsi que des amandes grillées/effilés ou bien des pignons pour rappeler les cacahuètes de la version vietnamienne. On peut remplacer la viande par du poisson et le faire mariner de la même manière .

Commencer par émincer la viande de bœuf et la faire mariner dans un demi jus de citron, huile d’olive, poivre, estragon et parmesan comme si vous prépariez un carpaccio de bœuf. Faire mariner pendant au moins une heure. Emincer l’aubergine, la courgette et les champignons pour les faire cuire à la vapeur (mais ils doivent rester « croquants »), saler et poivrer. Selon votre goût et l’épaisseur de la viande vous pouvez choisir de la manger cru ou revenu à la poêle rapidement. N’oublier pas de saler la viande à ce moment là. Faire cuire les pâtes. Coupez la mozzarelle. Pour la sauce, deux solutions : vous pouvez reprendre le fond de marinade ou refaire une autre sauce huile d’olive/citron/ail/poivre/épices de cajun.

A monter de la sorte : pâte / légumes / viande / sauce / fromage. A vous de voir si vous y rajouter un peu d’herbe pour la décoration (et le goût !) et des amandes/pignons.

Advertisements

11 Commentaires

  1. Pingback: Top of the Pop Version 2012 | Balades gourmandes et autres lubies


Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s