| Paris. Connaissez vous bien vos classiques ?

Tartare de boeuf bio bouquet de Mesclun et pommes sautées

| Prochain post mardi prochain, je m’en vais trouver le soleil si celui existe encore !

On remonte le temps et on s’arrêtera le 12 décembre, jour où s’arrêtait le tour du monde culinaire. Adresse de destination : une adresse de bistronomie française, les saisons vers Cadet.  Le chef a fait un passage chez Glou, restaurant dont les propriétaires sont les mêmes que celui de mon coup de coeur Jaja. Cela ne peut que être gage de qualité !

J’en garde un excellent souvenir, un service de bonne qualité et des plats très réussis. Une adresse à garder, surtout pour le tartare de boeuf, un des meilleurs que j’ai mangé à ce jour. Et pour couronner le tout, il y a couramment des réductions sur le site de La Fourchette (30% à ce jour). Alors pourquoi hésiter ?

On se retrouve où ?

La salle est plus grande qu’elle en a l’air, car il y a un étage. La décoration est celle de toute adresse bistronome qui se respecte : sobre et chic à la fois. Petit plus : cuisine ouverte.

On a droit à quoi dans l’assiette ?

Soupe crémeuse de panais et marrons, écume de cèpes

Si l’on s’arrête à la carte, les plats ont l’air simples. Ce ne sera pas l’adresse où vous découvrirez des plats, mais je vous promets que vous y redécouvrez vos classiques. Oui, quoi de plus facile que de faire cette soupe au panais ? Et pourtant, quand on la goûte, ce ne sera pas une soupe lambda que vous mangerez mais une soupe pleine de saveurs. Vous sentirez aussi bien le panais, le marron que les cèpes. L’exercice du tartare est extrêmement bien réussi car très bien assaisonné. Qui n’a jamais goûté un tartare si mal préparé à ne pas pouvoir le terminer ?

Aimable la dame de l’accueil ?

Le service est agréable, même si le serveur a tendance à repasser pas mal de fois en fin de service.

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

Les prix sont ceux de la bistronomie, ni plus haut ni plus bas. Vous aurez des menus très abordables avec celui du midi (une quinzaine d’euros), il faudra compter le double pour le soir (sans boisson). Avec la réduction de la Fourchette (valable sur toute la carte sans restriction, un point important !), le rapport qualité/prix est à mon sens très bon et ce serait un tort de se priver !

Ca peut être un bon plan si vous voulez épater votre moitié le 14 février à moindre frais. Moi J’dis ça, j’dis rien…

D’autres avis sur la question : The flying Muffins, Letter from Paris

Les Saisons (http://www.restaurant-les-saisons.com)
52 rue Lamartine 75009 Paris
Metro: Cadet / Notre Dame de Lorette
Advertisements

6 Commentaires

  1. merci pour cette bonne idée, c’est vrai qu’avec la réduc la Fourchette ça devient franchement intéressante ! je deviens un peu frileuse avec ce site, j’ai peur de tomber sur des restaus qui ne tiennent pas la route, alors c’est rassurant de savoir que quelques bonnes adresses se prêtent toujours au jeu

  2. Pingback: | Mieux vaut tard que jamais ou comment ressusciter ses restes | Balades gourmandes et autres lubies

  3. Pingback: | 2015. Echappées Parisiennes | Balades gourmandes et autres lubies


Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s