| Paris. Des bagels, en veux tu, en voilà !

Me revoilà revenue de terres andalouses, charmée par la région et avec une envie d’y retourner au printemps pour y voir ces jardins encore plus beaux. Et bien entendu un peu aussi pour y regoûter les tapas locales ! Bientôt je vous montrerai quelques photos, dès que j’aurai commencé à trier le beau paquet de photos que j’ai prises là bas. Je ne vous dirai pas le nombre de photos prises !

Bagel Hyppolite & bagel sucré

Mais aujourd’hui retour en France, enfin pas vraiment, puisque je vous emmène chez Bagestein, une chaîne de bagel (qui l’eu crû !). Cette chaîne nous provient de Strasbourg mais le nombre de magasin augmente très rapidement. J’ai testé celle de Levallois, à côté du tout nouveau centre commercial SO OUEST (à voir une fois, surtout pour le M&S !). J’ai aimé les bagels salés, un peu moins les sucrés mais ils restent d’une très bonne qualité. Je reste avec un faible pour Bagel and Brownie mais pour autant je ne bouderai pas une prochaine visite chez Bagelstein.

On se retrouve où ?

Le bagelstein de Levallois est assez petit, mieux prendre à emporter pour continuer vos emplettes. Le décor sera celui de toute restaurant à tendance américain, des images encadrées au mur, un menu écrit sur des pseudos-ardoises, des serveuses dynamiques. Assez peu de couleur au final mais cela reste que l’endroit reste sympathique et convivial. Et pour une fois, l’adresse n’étant pas d’origine parisienne, vous trouverez Bagelstein à Strasbourg, Mulhouse et Lyon !

On a droit à quoi dans l’assiette ?

Bagel végé

Des bagels des bagels ou des bagels, à toutes les sauces, des sucrés et des salés. A vous de choisir le type de pain, les ingrédients ou alors un bagel tout fait. J’ai goûté l’Hyppolite (à base de cream cheese, poulet fumé, tomates, cornichons) et croqué l’Isidore, très goûtu (cream cheese, tomates séchées, mozza, poivrons jaunes marinés). J’ai testé en dessert la version sucrée, je ne suis pas très fan, un peu bourratif. Mais avec le choix d’un pain aux pépites de chocolat & crème de cacahuète, n’est il pas un peu normal ? En tout cas après les deux bagels, mon estomac ne m’a pas dérangé jusqu’au soir… En dessert, si un deuxième bagel ne vous tente pas, vous aurez le choix entre des desserts plus traditionnels américains (cheesecake, muffins, cookie… )

Aimable la dame de l’accueil ?

Nous sommes tombées sur une serveuse dynamique, qui a su nous conseiller et nous servir rapidement. Tout ça avec le sourire !

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

On peut y manger pour à partir de 5/6 euros, suivant la formule que vous choisissez (à combiner bagel/desert/boisson/chips), ce qui reste raisonnable sans être le bon plan. Mais pour la somme dépensée, vous resortirez, je vous le promets repu !

D’autres avis sur la question : Minette Gourmet, J’ai trop mangé de chocolat, Saveur de Paris.

Bagelstein
SO OUEST (à l’extérieur)- 31 Rue d’Alsace, 92300 Levallois-Perret
Station : Louise Michel

Advertisements

9 Commentaires

  1. Pingback: | Mieux vaut tard que jamais ou comment ressusciter ses restes | Balades gourmandes et autres lubies


Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s