| Un risotto sans riz et sans parmesan, tu y crois ?

risotto à l'époisse

L’avantage de pas partir en vacances cet été est cela vous enlève l’obligation sociétale de manger une salade pendant 5 mois afin d’être la plus belle et la plus mince sur la plage. Le fromage n’est pas réservé à l’hiver et vous me ferait bien plaisir si vous tentiez cette recette avant novembre prochain [ On me souffle d’ailleurs dans l’oreillette que la meilleure saison pour manger ce fromage est la saison estivale ] ! L’histoire de cette recette est née du déménagement, cet époisses hibernait dans le congélateur depuis notre retour de Bourgogne et devait à forciori être mangé au plus vite à sa sortie. Alors forcément on sort le pain, on tartine, on mange. Mais le fromage commence à courir de plus en plus vite et là tu te dis que tu dois passer à la vitesse supérieure, sinon tu seras coiffée au poteau.

Ingrédients : des pâtes de type risotti pour deux personnes / 1l de bouillon / une poignée de lardons fumés / Quelques champignons émincés / un demi époisses qui court / 1cc de muscade / un fond de vin / 1/2 oignon émincé / poivre / huile (au cas où il manquerait du gras).

Vous commencez comme tout véritable risotto, revenir l’oignon puis rajouter les pâtes et le vin et laisser prendre quelques minutes. Faire chauffer en parallèle votre bouillon et ajouter louche par louche ce bouillon dans les pâtes. Si vous êtes fort vous ferez cela en même temps que la cuisson des pâtes (sachant qu’il faut remuer sans discontinuer) , commencer par cuire les lardons et y faire revenu les champignons. Quand les pâtes sont cuites, ajouter le fromage, muscade et poivre, mélanger bien, ajouter ensuite les lardons et les champignons.

Publicités

13 Commentaires

  1. Bonne idée pour terminer les fromages qui commencent à être un peu vieux !
    Ce qui est génial avec le risotto, c’est que tu peux le faire avec tout ! Pâtes, riz normal, et autre céréales !
    En tout cas, tu m’as donné faim !

  2. Je n’ai jamais testé les pâtes risotti mais ça me donne envie d’essayer. Quant à l’époisse, j’ai rendu les armes, je n’en trouve pas chez moi ! 😦

  3. Ouh pinaiz (comme dirait l’autre) ! Un risotto à l’époisses ! C’est me prendre par les sentiments ! J’en mets partout et pourtant j’ai encore jamais essayé en risotto. Je viens d’en faire un au taleggio, ça me donne une bonne excuse pour en faire un autre 😀

  4. Pingback: | Mieux vaut tard que jamais ou comment ressusciter ses restes | Balades gourmandes et autres lubies


Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s