| Normandie. Les cimetières allemands et américains de la seconde guerre mondiale

Je voulais vous parler de mon dernier week end parisien, mais encore une fois personne ne m’a averti que ce jeudi était le 6 juin. Alors Paris attendra. Ce débarquement a évidement marqué toute l’histoire de la France, mais la Normandie encore plus. Il est assez difficile de faire la côte sans voir un vestige du débarquement, comme par exemple ces fameuses bornes qui comptaient les kilomètres depuis la plage du débarquement et qui indiquait que cette route était dorénavant libre et utilisée par les américains. On ne compte plus les bunkers, qui sont maintenant emplis de graffitis. On passe par St Mère l’Eglise pour y voir l’hommage à ce soldat américain tombé sur l’Eglise. On se remémore ces moments douloureux quand on foule les plages. On se dit que tout cela est fou, et pourtant tellement vrai quand ceux sont nos grands parents qui racontent leurs souvenirs.

sainte mère l'église

En septembre 2011 nous sommes repartis sur ces plages, ces musées et toutes ces traces de cette guerre. Nous nous sommes entre autre arrêtée aux cimetières, américain, mais aussi au cimetière allemand. Je m’attarderai un peu plus sur le cimetière allemand, car moins connu des deux.

Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer (Normandy American Cemetery and Memorial) est situé juste au-dessus de la plage d’Omaha Beach, dans la commune de Colleville-sur-Mer dans le Calvados. Il a remplacé un premier cimetière provisoire dit de Saint-Laurent établi à proximité dès le 8 juin 1944. La nécropole couvre en tout 70 hectares. Y sont enterrés les corps de 9384 militaires et 4 civils. 14 000 dépouilles, d’abord inhumées en Normandie, ont été rapatriées aux États-Unis, à la demande de leurs proches. Le territoire du cimetière est une concession perpétuelle faite par la France aux États-Unis, comme il est d’usage pour tous les cimetières militaires relatifs aux deux guerres mondiales.

Si ce cimetière est très connu en France, il a aussi aux Etats Unis une grande renommée, du fait de son emplacement devant Omaha Beach et les soldats qui y sont enterrés (beaucoup sont morts le jour J). Tous les présidents américains en exercice depuis Jimmy Carter se sont rendus au cimetière de Colleville.

IMG_5220

IMG_5211

IMG_5228

Le cimetière militaire allemand quant à lui est situé à La Cambe dans le nord-ouest du Calvados. On peut apercevoir ce cimetière de la nationale reliant Caen à Cherbourg, qui passe juste à côté du cimetière. Je trouve fort dommage (voire regrettable) d’avoir mis un cimetière, surtout avec la symbolique qui va avec, près d’une route si passante. Le cimetière est beaucoup plus petit que l’américain avec une superficie de 7 hectares. A noté que la Cambe a été le site du premier camp de jeunes organisé en France. Depuis 1958, des jeunes participants, soutenus par des soldats de la Bundeswehr, aident à l’entretien du cimetière. Une belle initiative, qui devrait, si ce n’est pas fait, être repris par tous les pays.

Il fut inauguré en 1961 même si des soldats y étaient enterrés depuis 1944. Initialement, les Américains ont enterré durant l’été 1944 sur deux terrains adjacents des soldats américains et allemands à La Cambe. Les deux tiers des corps américains furent rapatriés aux États-Unis à la demande de leur famille, le tiers restant étant transféré dans le cimetière américain de Colleville-sur-Mer à quelques kilomètres de là. En 1954, à la suite de l’accord franco-allemand sur les tombes de guerre, il fut décidé de faire du site de La Cambe l’un des six cimetières allemands de Normandie. Furent ainsi regroupés, en plus des 8 000 soldats allemands déjà enterrés sur le site, plus de 12 000 morts dont les corps étaient disséminés dans des cimetières provisoires sur tout le Calvados et l’Orne. Beaucoup de ces soldats étaient encore très jeunes – ils n’avaient que 18,19 ou 20 ans.

entrée du cimetière allemand

IMG_5236

Le tumulus central du cimetière, dominé par une grande croix de lave de basalte de 5 mètres de haut, regroupe 207 soldats inconnus et 89 soldats identifiés dont les noms sont gravés sur des plaques se trouvant au pied de celui-ci. Autour du tumulus se groupent 49 terrains rectangulaires.

stele centrale

IMG_5240

Dans chacun terrain se trouvent environ 400 tombes. Sur la vaste pelouse les tombes sont indiquées par des dalles funéraires. Une plaque de mémoire à l’entrée du cimetière souvient au sort commun des soldats américains et allemands tombés.

IMG_5252

IMG_5234

cimetière allemand

L’atmosphère est forcément différente entre les deux cimetières. Du respect et un lieu de recueillement pour chacun. Moins de visiteurs à la Cambe, ce qui conduit à une atmosphère plus adéquate à un cimetière. Celui américain est presque devenu en priorité une « attraction touristique » avant d’être un lieu de recueillement. Mais les deux sont à mon sens à visiter, et ce, dans la même journée pour justement saisir ces différences d’ambiance.

Source information sur les deux cimetières : wikipédia.

Advertisements

7 Commentaires

    • Je ne pense pas que la taille soit proportionnelle aux émotions ressentis. Il doit être difficile de ne rien ressenti devant une tombe de qqn qui a donné sa vie lors de combat.

    • Merci !

      A un prochain week end je pense que tu peux faire l’aller retour sur les côtes de basse normandie. Tu dois aussi sûrement des cimetières plus petit avoir en Bretagne ou dans la Somme (dans la Somme peut être encore plus ceux datant de la 1ere guerre ?).


Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s