| Paris. The Broken Arm, la figue ne rattrapera pas le raisin.

the broken arm

J’ai découvert The Broken Arm via l’instagram de Bliss In the City, la photo de l’assiette est à tomber et les commentaires donnent tout autant envie. L’adresse n’a pas l’air d’avoir trop filée sur le net, je n’ai pas vue d’invasion de photos Instagram de cette adresse envahir mon flux. Pourtant de premier abords, ce restaurant a tout pour plaire. Il se situe du côté de Temple, un quartier qui a la côté, la décoration est ultra sympa et très tendance, le lieu fait restaurant et magasin de fringue (le tout est bien séparé je vous rassure). Alors, ce qui n’irait pas ? La disposition des tables où les clients sont tassés, le prix et un service débordé. Je vous décris la situation ?

On se retrouve où ?

Grande baie vitrée, décoration épurée et mobilier hype, petite terrasse, on s’adresse à des gens qui ont un peu de sous (surtout si vous vous égarezdu côté du magasin). Tout est très agréable pour la rétine.

Mais…

La salle est trop petite pour l’affluence d’un samedi midi. Il est 13h nous avons les derniers places, nous sommes 2 collées à 2 autres personnes et en plus coincées au fin fond de la salle. Une table se libère on espère pouvoir changer mais des clients arrivent déjà.

On a droit à quoi dans l’assiette ?

The Broken Arm

La carte se renouvelle régulièrement et nous avions à la carte ce jour là : un velouté de cresson aux pestos d’amande, un burger à la queue de boeuf & chou rouge, ou un sandwich d’haddock au pain de seigle, une salade de daurade mariné à l’aneth & piment, une burratta à la truffe ou des planches des charcuteries. Les desserts sont au bar et reprennent les grands classiques (cheesecake & co) et on y trouvera aussi la carte des cafés et thés. Pensez bien qu’il a été dur de choisir et au final nous a été servi veloutés, la salade de daurade mariné et la buratta à la truffe. Côté gustatif, la barre est haute, la cuisine est parfaitement maîtrisée et très bien présentée. Je n’ai jamais mangé de buratta aussi bonnes & crémeuses, et le velouté était juste à tomber. J’aurai bien mangé l’assiette du voisin. Mes papilles en sont encore émues ! Par conte les gros mangeurs risquent de rester sur leur faim s’ils ne prennent qu’un plat.

IMG_6260.JPG

Aimable la dame de l’accueil ?

Un des points négatifs. Il y a du monde, le service est rapide mais un poil débordé et pas forcément avec le sourire. On nous fera comprendre de libérer la place dès les assiettes terminées. Dommage, cela ne nous a pas donné envie de revenir rapidement.

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

La qualité se paie et la carte bleue peut faire un peu la tête : 7euros le velouté, 16,50euros la salade. Au vue de la qualité, cela peut se justifier, mais au vue de la quantité ?

D’autres avis sur la question : Diane Yoon (en anglais, mais les photos sont magnifiques), Lauralou, BB de la branche.

The Broken Arm
12, rue Perrée 75003 Paris
Métro : Temple

Advertisements

9 Commentaires

  1. Ha zut, l’adresse est dans ma liste « a tester » depuis plus de 6 mois ! Mais du coup tu me fais un peu déchanter… Le problème de ces adresses c’est souvent le service je trouve. Qui soit se la joue doit est complètement débordé..,

  2. La déco hype et la qualité des plats ne doivent quand même pas faire oublier qu’on vient au restaurant pour se détendre, passer un bon moment et pouvoir le prolonger si l’envie se fait sentir, sans compter que le but est aussi de ne pas avoir faim en sortant ^^
    Certains concepts peuvent donner aux clients l’impression de s’être fait avoir. Je suis du style à préférer un restaurant qui va moins payer de mine mais où j’aurais envie de faire la bise au serveur en partant ^^

    • Quand on se veut un endroit de haute qualité, tout doit suivre : plat, décoration et service ! Il est vrai aussi que les gui gui peuvent aussi être de véritables trésors !

  3. Pingback: | Des rillettes & des indiscrétions pour terminer 2014 | Balades gourmandes et autres lubies


Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s