| Prolonger l’été à la maison : le barbecue

Le barbecue est synonyme de vacances, de chaleur, de farniente, de soirées qui s’allongent, de rosé (pamplemousse), de batailles avec quelques (!) moustiques et guêpes aussi. De retour de vacances (ou non) le barbecue permet de ramener l’insouciance des vacances à la maison.

img_8782

Le temps en Normandie fut très bon, comme un peu partout je crois cette année !  Le barbecue fut allumé régulièrement. On y a fait des kilos de chipolatas et de pommes de terre accompagnées de leur sauce yaourt ainsi qu’autres camemberts. Mais pas que ce ne soit pas bon, il est toujours sympa de varier les menus. On y a fait aussi des poissons, du poulet et tout un tas de salades de crudités pour accompagner. Et si en plus vous on peut y faire un tour du monde culinaire, c’est tout bonus ! Ci dessous une sélection de recettes, glanées sur le net ou en fonction du placard.

Bon appétit !

  • Pour les carnivores :

les ribs de porc [ Amérique ] : un classique qui se fait aussi bien au four qu’en barbecue (comme toutes les recettes ci-dessous me direz vous). Le seul point à suivre, préparer le tout bien à l’avance. Idéalement, préparer la sauce 48h à l’avance pour la faire mariner 24h « seule » puis la viande 24h. Elle en sera meilleure. La recette de la sauce barbecue n’est pas mienne, mais je la trouve excellente et la refait religieusement à chaque fois : une boite de concentré de tomate (140g), une bouteille de sauce worcestershire, 1dl de bouillon de légume, deux gousses d’ail émincé, 5cs de miel, 5cs d’huile d’olive, du thym de l’estragon et du poivre si besoin. Mixer et laisser reposer 24h puis faire mariner la viande pendant 24h.
Poulet Yassa [ Sénégal ] : cette fois-ci mon maitre de cuisine fut le chanteur Youssou’n dour. Monter le son et sortez les citrons verts ! Il faudra prévoir de démarrer la veille en préparant la marinade. Mettre le poulet (ou les cuisses)  que vous aurez entaillé dans un grand récipient. Dans les entailles y mettre un mélange de deux têtes d’ail émincés, un cube de bouillon, deux bonnes cuillères de poivre et si vos papilles le permettent du piment. Verser ensuite sur le poulet le jus de six citrons verts, deux cuillères d’huile et un cube de bouillon effrité. Emincer les 10 oignons, (faut pas avoir peur, ça sera délicieux) les ajouter, mélanger le tour, rajouter encore une cuillère de vinaigre (blanc) et un autre cube émietté. Laisser mariner 24h. Au moment de la cuisson, égoutter le poulet. Dans la marinade rajouter un autre cube, des feuilles de laurier et un verre d’eau. Au moment de servir ajouter 100g d’olives dénoyautées. Cette recette peut aussi se faire avec de l’agneau ou de la dorade et s’accompagne de millet ou de riz (cassé).

  • Pour ceux qui aiment le poisson :

Dorade à la vietnamienne [ Vietnam ] : aux hasards des clics j’ai trouvé une recette de poisson à la sauce vietnamienne. Cette recette, tirée du site Plat Vietnam, fut refaite plusieurs fois et fut toujours un succès. Préparer la sauce (qui donne vraiment tout le sens à cette recette): dans un bol, mélanger deux cuillères à soupe d’eau, trois cuillères à soupe de sauce de poisson, le sucre, deux cuillères à soupe de jus de citron vert, ajouter un centimètre de gingembre, une gousse d’ail et une point de piment si vous le souhaitez. Couper le gingembre en julienne et hacher l’ail pour farcir le ventre du poisson avec l’ai haché,  l’échalote ciselée, le gingembre pour le parfumer pendant la cuisson.Je n’au pas mis de ciboulette mais j’y ajoute volontiers de l’échalote en lieu et place. Lancer la cuisson et servir ensuite avec la sauce.
Maquereau au sumac : j’ai découvert grâce au livre « Jérusalem » l’épice sumac. J’ai commencé à en mettre partout, comme par exemple dans ces maquereaux, avec quelques rondelles de citrons, du sel, du poivre, tout simplement.

  • Les accompagnements végétariens :

Aubergines & sauce yaourt au sumac [ Azerbaïdjan ], tiré du blog Piment Oiseau.Il s’agit d’aubergines accompagnées d’une sauce au yaourt avec du sumac. C’est simplissime. Couper en dé à l’avance les aubergines puis les parsemer de gros sel. Elles attendront sagement dans une passoire le temps de préparer la sauce, vous saurez tout en cliquant ici. Au moment de la cuisson faire des petits paquets dans du papier aluminium.
Salade de pêches & tomates. Une salade d’accompagnement qui plaira à toute personne adepte du sucré/salé. Vous mettrez dans un plat coupé en dé : trois/quatre tomates, deux pêches, une boule de scamorza fumée, une boule de mozzarella (typiquement de la gourmandise), deux échalotes, jus de deux citrons verts, deux trois cuillère d’huile d’olive, herbe aromatiques (basilic ou origan).
Achard Tomates / Concombre  [ Madagascar ] : un grand mot pour une salade de crudités aux saveurs exotiques. Je pourrais en manger des tonnes ! A l’avance, dessaler le concombre coupé finement. Hacher très finement deux gousses d’ail, un à deux centimètres de gingembre et une ou deux échalotes. Ajouter le jus de deux citrons vert. Mettre ses derniers ingrédients dans le bol et faire mariner un peu (facultatif mais je trouve ça meilleur). Au moment de passer à table, couper les tomates en petite morceaux et mélanger le tout dans un grand saladier. Saler & poivrer à votre convenance.
Salade de betterave d’Ottolenghi  [ Israël ] : on ne présente plus Ottolenghi, chef cuisinier israélien. Toutes ces recettes font un carton et je referai de faire une halte dans une de ses adresses londoniennes. En attendant,  je vous livre une des recettes du livre « Jerusalem ». A la base c’est un dit, que j’ai transformé en salade. Dans un bol préparer la sauce en mélangeant deux gousses d’ail écrasées, un petit piment épépiné, une bonne cuillère à soupe de sirop de date (pouvait être remplacé par du sirop d’érable ou du miel liquide), une cuillère à soupe de zaatar ainsi que deux oignons nouveaux émincés. Dans un saladier, 900g de betterave cuite coupé en petits dés, une poignée de noisettes concassées et 100g de fromage de chèvre émiettée.

  • Et le dessert, des rondelles d’ananas ! Rien de plus simple, couper les ananas en rondelles,  ajouter du sucre ou du miel, le tout dans un papier d’aluminium direction le barbecue !

img_9190-e1534786329515.jpg

Publicités

Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s