| Normandie. La plage de Pourville-sur-Mer

Pourville3

Cette année nous sommes partis en vacances… chez nous ! Nous avons découvert en juillet la plage de Pourville-sur-Mer, située en dessous de Dieppe, sur la côte d’albâtre. Il faisait chaud dans les terres ce dimanche là, la marée était basse. Nous avons pu profiter du sable, de la fraicheur de la mer sans avoir marcher sur nos voisins ou payer de parking. Une très bonne alternative à la côte fleurie !

POURVILLE2.jpg

| Conches. Retrospective sur Etienne Leperlier, maître de la pâte de verre

On nous a menti. Il de fait faire super beau ce week end. J’ai même lézardé à une terrasse vendredi à la sortie du boulot. Ca annonçait barbecue et vide grenier en plein air. Sauf que samedi nuage et puis tout doucement de la flotte. A peine eu le temps de faire le marché, de préparer ce fameux tartare et puis… la pluie.

Hors de question de rester bloquer à la maison, j’avais repéré une exposition photo à la maison d’Art de Conches en Ouche, « Voyage Intemporel » de Stéphane Delpeyroux. Conches, je vous ai présenté cette ville il y a deux ans, lors de l’événement annuel, le comice agricole. Un village médiéval à trente minutes d’Evreux, direction la mer. 

L’exposition photo finie (une très belle, à voir si vous êtes dans la région) on m’a conseillé d’aller faire un tour au Musée du Verre. J’y suis allée, sans vraiment trop savoir à quoi je devais m’attendre. Dans mon imaginaire, je pensais trouver un musée de seconde zone, quelques bouts de verre et un peu de pierre vaguement mise en scène. Rien de transcendental. 

Ce musée propose en réalité une belle exposition. On y trouve de jolies pièces de cet artiste, très bien présenté et mis en valeur. On apprend sur la technique et sur la vie de l’artiste. Nous ne sommes pas perdus au mieux de trop d’information, on en ressort ravi !

Je ne peux que conseiller d’y aller, et de profiter de la visite commentée en début de mois. 

Musée du Verre de Conches
Route de Sainte-Marguerite, 27190 Conches-en-Ouche
Ouvert les après midis du mercredi au dimanche
Entrée 3€
Visite commentée les premiers mercredi de chaque mois.
Exposition jusqu’à septembre 2015

 

| Normandie. Les grandes marées au Havre.

Le choix fut un hasard, nous sommes « rentrés » au Havre le week end des grandes marées. Il y a d’ailleurs fait un temps affreux sur toute la route : pluie, vent, traces de brouillard… La récompense de cette 1h30 de route serait bien de belles vagues qui se cassent sur la digue. Malheureusement (ou heureusement) il a fait beau durant tout le week end et il y eu assez peu de vent (il s’est remis à flotter et à venter juste quand nous avons repris le volant – poisse quand tu nous tiens -).

J’en ai quand même profité pour en faire quelques photos, j’en ai sélectionné que deux car je trouve les autres un poil trop surexposée. Au moment de la prise de vue, j’étais placée face au soleil. Aller plus loin sur la digue c’était de prendre un très gros risque de faire mouiller. Téméraire, mais pas de trop !

LH LH2

| Normandie. Texas en concert à Rouen

DSCF5715

Tous les ans la région Haute Normandie organise une série de concerts pendant un (long) week end. Quand cela tombe l’année de l’armada c’est une semaine complète de concerts avec de très belles têtes d’affiches. Mika, Nolwenn Leroy, Amadou et Mariam, les BB Brunes, Madness, Asaf Avidan, l’Opéra de Rouen et Bootleg Beatles et Pony Pony Run Run sont passés à Rouen. Tous ces concerts sont absolument gratuits, ce qui en fait un sacré bon plan. Les quais sont noirs de monde, on hésite pas à faire quelques kilomètres pour voir ces groupes gratos 🙂

En juillet dernier ont été proposé en concert entre autre Métronomy, Skip the Use, Martin Garryx, Ayo, Gaetan Roussel et aussi Texas ! J’y suis allée le vendredi et le samedi, en grosse tête d’affiche j’ai pu voir Skip the use, évidemment très bon sur scène. Impossible d’être déçu(e) !

Mais ce que j’ai préféré restera le concert de Texas. Texas dans mon esprit c’était surtout black-eyed boy ou I don’t want a lover. J’aimais le dernier titre tout juste sorti à ce moment : The Conversation. Je ne savais pas trop quoi attendre du concert, passer un bon moment, c’est sûr mais je ne savais pas ce que valait le groupe en live. J’ai eu ma réponse ce soir-là : Texas dépote sur scène ! Sharleen Spiteri débarque sur scène, sans aucun habit de princesse ou de super star. Elle porte le même jeans que chacun pourrait porter. Et elle dépote sur scène, on croirait qu’elle na va jamais s’arrêter. L’ambiance était au top, et cela reste dans mes souvenirs le meilleur concert de cette session 2014. Je vous laisse un peu de l’ambiance dans la vidéos pour terminer ce post, avec une de leur chanson les plus célèbres.

Je me suis procurée le dernier album « Texas 25 ». Revisiter ses propres chansons est une vrai challenge ! Déshabituer ses fans aux rythmes mille fois entendue n’est pas chose facile. Les critiques sont globalement bonnes, j’espère que mes oreilles apprécieront aussi.

DSCF5706DSCF5717DSCF5740

| Normandie. Port du Havre

Tous mes voeux pour cette nouvelle année !

Port du Havre - Décembre 2014

| Sicile. Le marché aux poissons de Catane

Début juin je suis allée faire un saut en Sicile, voir ce qu’il se passe là bas. J’avais choisi d’attérir à Catane étant donné que je voulais absolument faire une randonnée sur l’Etna. A mon premier jour sur place, j’ai été extrèmement surprise. J’imaginais une Sicile vivante, avec des mamas se parlant aux balcons, des gens discutant à tous les coins de rue, des couleurs sur toutes les fenêtres. Ce que j’ai découvert à mes premiers heures siciliennes étaient complètement différent : des rues désertes et pas forcément rassurantes pour quelques unes. J’arrive à mon Airbnb (que je recommande chaudement si vous êtes de passage) et on m’explique : « aujourd’hui c’est le jour national ». Tout s’explique , dès le lendemain, les rues se sont remplies, Catane a gagné en vitalité et chaleur.

Mon coup de coeur à Catane fut le marché au poisson, où tous les matins se réunissent pêcheurs et acheteurs et préparent devant nos yeux le poisson fraichement péché. On ne retrouve pas que cela, on y trouve aussi du fromage, des légumes, des fruits.  Un présentateur connu y préparait une émission culinaire.

Ce marché est reconnu comme un des plus traditionnels de Sicile. On y parle pas l’anglais, vous n’y entendrez que des accents latins ! Du coup malgré plusieurs tentatives, impossible de savoir comment sont cuisinés les montagnes d’escargots vendues au marché ! Je ne suis pas repartie du marché avec du poisson mais avec une montagne de citrons à ramener dans mes bagages !

IMG_9339 IMG_9350 IMG_9352 IMG_9362 IMG_9364 IMG_9367 IMG_9369 IMG_9373 IMG_9375 IMG_9390 IMG_9395 IMG_9411 IMG_9420

| Normandie. Les Jardins suspendus du Havre

Les jardins suspendus est un site récent au Havre. Il a été inauguré en 2008 et ce n’est que cette année que j’ai pû le visiter.

Ancienne base militaire désaffectée, le fort de Sainte-Adresse est racheté par la Ville du Havre qui décide de réhabiliter les lieux en 2005. Pour ceux qui ne connaissent pas la région havraise, Saint Adresse surplombe la baie de Seine et offre un beau point de vue sur la mer, le port et la ville.

Pour la petite histoire, Le fort de Sainte-Adresse fut construit en 1854-1858, durant le Second Empire, selon le modèle de l’architecture militaire héritée de Vauban. Il sert d’abord de cantonnement aux bataillons d’artilleurs à pied ; au xxe siècle, il est occupé par la gendarmerie et la garde républicaine. En 1963, le 74e régiment d’infanterie le reprend. La base militaire est désaffectée en 1979.

Après son rachat et trois années de travaux, les Jardins Suspendus ouvrent au public. On retrouve les enceintes et les portes de l’ancien fort, puis à l’intérieur ont été aménagé des jardins et des serres. La promenade haute (sur les enceintes) permet de découvrir les quatre jardins paysagers, qui évoquent la flore d’Amérique du Nord, d’Asie Orientale ou des terres australes, tandis que le dernier jardin rend hommage aux explorateurs contemporains. Les serres se trouvent dans ce jardin. On y retrouve des plantes parfumées ou aromatiques, végétaux de tous les pays, orchidées, bégonias, succulentes, plantes carnivores…

Voici un aperçu de ces jardins, ces photos ne montrent qu’une partie infime des jardins.

Adresse : Rue du Fort, 76620 Le Havre
Entrée libre sauf les serres (1 euros)

La vue sur la baie de Seine et les jardins sur les hauteurs :

DSCF6032DSCF6047DSCF6048

Les serres :

DSCF6041 DSCF6044 DSCF6055 DSCF6057 DSCF6065 DSCF6070 DSCF6071 DSCF6078 DSCF6081 DSCF6084 DSCF6093DSCF6089

| Paris. Exposition Kati Horna & Oscar Muñoz au Jeu de Paume

DSCF0176

| Paris. Un dimanche aux Solidays

IMG_5429

Tous les ans depuis 2008 je me rends aux Solidays chaque dernier week end de juin. J’en suis toujours ressortie ravie, que ce soit pour l’organisation que pour la programmation.

Normalement j’achète le pass trois jours mais cette année même en étant connectée pile à l’heure du début de la vente, les pass les moins chers étaient déjà vendus. A 14h même pas une. Site planté – as usual je dirais-. Impossible  d’avoir accès à quoi que ce soit. Chaque année c’est la même depuis la mise en place de la vente des pass à différents prix : de 39euros jusqu’à 89euros.  A part se faire un joli benef si on souhaite revendre les places et foutre un joli bordel sur le site, je n’y vois aucun intérêt. Du coup à 14h02 je me retrouve avec que les pass les plus chers. Je décide de ne pas acheter et d’attendre la programmation avant de me décider. Les premiers noms qui tombent sont ceux déjà vu des années précédentes. Payer 90 euros pour revoir les mêmes groupes – même si ceux sont de belles têtes d’affiche -,  me donne envie de regarder d’autres programmations. C’est décider, cette année ce ne sera donc pas Solidays mais Rock en Seine en août ! C’est parti pour Flume, Joey Badass, Airbourne, Arctic Monkeys, Lana Del Rey, Queens Of The Stone Age, Portishead, The Prodigy, Jake Bugg, Warpaint et tout plein d’autres !

Puis le temps passent, les noms tombent du côté de la programmation des Solidays. Et que l’affiche donne de plus en plus envie… Début juin, achat du billet pour le dimanche. Une seule journée mais au final vu le temps pluvieux ce n’était pas trop grave. La chance fut parmi nous, un peu de pluie au début, soleil ensuite. Et une chouette journée au programme : Christine and the Queens (groupe électro-pop français – son dernier album : Chair humaine), Girls In Hawaii (groupe indie pop belge – leur dernier album : Everest ), Metronomy (groupe électro-pop anglais – leur dernier album : Love Letters) , et un peu de Woodkid et de Femmes. Des concerts plutôt chouettes, mon préféré restera celui de Christine and the Queens grâce à une chanteuse dynamique. A little piece m’a appris son passé théâtrale et de danseuse, cela se ressent énormément lors de sa prestation. J’aime beaucoup la place qu’elle laisse à la danse et aux danseurs.  Vous trouverez une petite vidéo de son passage ici.

L’année prochaine, je compte bien retourner aux Solidays…. si j’arrive à avoir une place !

 En photo :  Christine and the Queens 1-4, Girls In Hawaii 5-7, Metronomy 8-12

Prochain article concert : les concerts gratuits de la ville de Rouen avec Skip In The Use & Texas !

IMG_5422 IMG_5485 IMG_5486 IMG_5509 IMG_5553 IMG_5589 IMG_5609 IMG_5678 IMG_5688 IMG_5689 IMG_5707

| Vendée. Cartes postales.

[ Noirmoutier ]
[ Saint Gilles Croix de Vie ]
[ Saint Hilaire De Riez ]
[ Salairtaine ]
[ Bonne adresse vendéenne : La Casier 15 place du Vieux Port 85800 Saint Gilles Croix de Vie ]
[ Le séjour se passe bien, le soleil n’est pas au rendez vous mais les moments sont bons. Cela reste l’essentiel. A bientôt]

IMG_8825 IMG_8837 IMG_8870 IMG_8879 IMG_8890 IMG_8901 IMG_8938 IMG_8956 IMG_9002 IMG_9008 IMG_9015 IMG_9031 IMG_9034 IMG_9053