| Paris. Le brunch de la rentrée : Chez Tantine

Ce dimanche, vous ne bruncherez pas du côté du canal Saint Martin mais vous vous perdrez dans le 17ème pour tester Chez Tantine. Brunch testé déjà deux fois alors que j’ai une liste à n’en plus finir d’adresses à faire. Ici on prône le home made : on s’y sent comme à la maison et tout est fait maison !

On se retrouve où ?

On se retrouve dans le 17ème près de Pereire.  La décor est faite entièrement de récupération, vieux meubles… Elle est complètement dans l’air du moment, refaire du neuf avec du vieux. vous y retrouverez peut être vous aussi des mêmes meubles que vos aïeux ont déjà eu ? La vaisselle est de la même époque que celle des meubles.

Mais Chez Tantine, c’est aussi des ateliers tricot, des ateliers pour les enfants, et un coin épicerie. Me dis pas que tu y trouveras pas ton bonheur, hein ?

IMG_6907 IMG_6906

On a droit à quoi dans l’assiette ?

Chez tantine, on petit déjeune et on y boit du thé la semaine, on y brunche le week end. Pour le brunch chacun sa formule, du petit appétit au plus gros. Forcément je me classe dans les plus gros appétits, je commande donc : une boisson chaude, une froide, un œuf (cuisson à choisir – les mouillettes sont servies avec l’œuf à la coque), une part de tarte salée et une sucrée, un yaourt, du pain pour accompagner les pots de confitures. Quasiment tout est fait maison. Si c’est pas fait ici cela provient de petites échoppes, comme une partie des confitures.

Je suis plus que fan du crémeux de leur yaourt, la confiture ananas/vanille est une tuerie tout comme la terrine tomate/cabillaud (et je ne suis pas une grande amatrice de poisson!). J’aime aussi la cafetière à piston. Quant aux tartes salées et sucrées, chaque week end apporte une nouvelle carte. J’ai testé deux fois le brunch, les assiettes ont été validées. Les portions en caleront plus d’un, mais un peu plus de pain et de confiture ne serait pas de refus. C’est aussi un peu dommage qu’il n’y ait pas de cappuccino à la carte.

DSCF0196IMG_6911 DSCF0199DSCF0195

Aimable la dame de l’accueil ?

L’accueil est très agréable, souriant. L’attente n’est pas longue pour un sou. Chez Tantine c’est comme à la maison !

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

Le brunch « complet » coûte sauf erreur de ma part 22 euros. On a vu pire non ?
Réservation conseillée.

D’autres avis sur la question : La Dénicheuse,  Voyage Autour de Ma Cuisine, Feuille de Choux.

Chez Tantine
51 rue Laugier 75 017 Paris
Métro : Pereire / Ternes

| Paris. La petite trouvaille japonaise du 17me.

Si vous avez suivi mes aventures parisiennes la semaine dernière, je vous avez annoncé une adresse japonaise au petits oignons. Encore une de ses adresses, avec peu de places mais où l’on retrouve de l’authenticité. Manger japonais cuisiné par une japonaise au final, c’est extrêmement rare ! Et là pas de doute, et encore moins de sushi, alors qu’est ce qu’on y mange ?

On se retrouve où ?

Pictures1

Au marché couvert de Batignoles, ouvert tous les jours sauf le dimanche après midi. Autant vous dire que vous avez le temps d’y faire un tour.  il y a pas plus de 15 places, le décor est coloré. Malgré le brouhaha du marché on s’y sent bien grâce à un acceuil très chaleureux. Imaginer, nous arrivons en fin de service, il lui reste peu de chose. Elle nous propose que nous allions acheter autre chose ailleurs pour compléter et que nous venions manger à sa table. Peu ferait ça, même pour écouler les stocks.

On a droit à quoi dans l’assiette ?

Du japonais évidemment mais de la cuisine familiale. Vous y trouverez des bentos, des gyozas (qui n’ont rien à envier au gyozas bar!), de l’aubergine fourrée au miso (une très belle découverte, je vous recommande), des onigris… La carte change tous les jours. Et le petit plus, le thé offert !

CF527051-A1B6-431D-ADF6-A58780047BA6

E8620848-BF4A-4AB8-89BE-79C4A40161BA

Aimable la dame de l’accueil ?

Le gros atout charme de cette adresse, au petits soins, avec le sourire de la patience et très arrangeante. Dur de trouver mieux !

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

L’adresse n’est pas un bon plan niveau prix mais n’est pas non plus hors de prix. Gyozas, deux onigris et aubergine miso pour 3 personnes m’ont couté autour de 13€. Pas excessif. Personnellement si je devais y retourner ce serait sans hésiter !

[ MAJ du 9 octobre ] J’y suis retournée ce week end, a carte avait changé mais ce que nous avons mangé est toujours aussi bon et l’accueil chaleureux. Je suis repartie cette fois-ci avec un peu de thé vert et encore très contente de cette adresse !

D’autres avis sur la question : Cookmyworld, Qype.

Onigiriya
Marché Couvert de Batignolles 96 bis rue Lemercier 75017 Paris
Métro Brochant

| Paris. Mum Dim Sum

frametastic-1

Cela remonte un peu mais j’ai pu gouter mes premiers Dim Sum au fast food chic Mum Dim Sum près de Villiers. Une expérience toute à fait intéressante même si à mon sens il en font un petit nombre pour pouvoir être calé(e). Dommage qu’il n’y ait pas de formule, la note monte vite.

On se retrouve où ?

L’endroit est un fast food chic, ouvert il y a moins d’un an, avec une décoration soignée et extrêmement sobre. Agréable pour un encas rapide, pour un repas plus posé, si vous avez la possibilité emportez chez vous (ou chez le pote du coin !). Le propriétaire est on ne peut plus français mais les cuisiniers sont chinois et quand je suis passée, devaient être fraîchement débarqués en France car la communication se faisait en anglais. La dernière nouveauté de ce restaurant serait de faire un Dim Sum Truck, sur le même concept que les burgers truck.

frametastic

On a droit à quoi dans l’assiette ?

Des Dim Sum pardi ! Nous en avons testé une bonne partie (légumes, bœuf citronnelle, saumon kaffir, porc aux 5 épices … ). Ils sont servis dans des paniers vapeur, j’adore ce type de présentation (même si, elle est courante !). Nous les avons bien aimé, sauf peut être celui au saumon. Les associations sont pour la plupart bien pensées. Il y a possibilité de prendre un accompagnement, un mélange de riz thaï avec énormément de saveur ou une salade.

Je ne vous conseille pas les desserts, ils ne donnent pas tellement envie et la pana cota n’a remporté aucun succès. Ils sont d’ailleurs assez petits et je ne pense pas préparer sur place.

Aimable la dame de l’accueil ?

Très aux petits soins, on voit qu’ils en veulent et que le client est vraiment leur centre d’attention. Un gros plus !

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

Il existe des menus « imposés » la semaine mais si vous voulez faire votre propre choix ou si vous y passez la semaine, la note montera entre 10 et 15€ rien qu’en Dim Sum (il faut 6 dim sum pour les petits appétits, 9 pour les autres. Un panier de trois dim sum vaut environ 5€). Il faut compter en plus la boisson et un dessert ce qui fait cher pour un repas du midi.

D’autres avis sur la question : Kitchen Factory, the kitschen around the corner.

Mum Dim Sum
14 rue de courcelles 75017 Paris
Métro Villiers

| Paris. Après l’effort, le réconfort !

1CB12D3D-1724-49FC-BEAE-7250B93925C2

Il m’arrive de faire un peu de sport, mais ce sera toujours en rapport avec l’eau. Je ne cours pas, je déteste ça. Du coup ce sera natation, aquagym ou aquabiking ! Je fais de l’aquabiking près de Villiers avec une copine, et toujours après on va manger un morceau, et pas toujours du très diet. Dernièrement nous avons fait trois fois cet italien, en semaine ou en week end. Une bonne pizza et on repart !

On se retrouve où ?

C83E547B-DE86-41AC-9FF5-8D12403C85F4

On ne m’aurait pas proposer d’y rentrer, je n’y serai jamais rentrée. Le décor pique les yeux et vous aurait le top du kitchissime à l’intérieur. En vitrine vous avez un énorme aquarium (les poisson y sont très moches), le lustre, fresque de la baie de Naples, miroir qui fait tout le mur (je déteste les miroirs !). On passera sur les boules à facette. Bref vous l’aurez compris, je n’ai pas été conquise par le cadre…

On a droit à quoi dans l’assiette ?

F4AD789D-341F-43B1-8F15-8564A096FECD

On fera pas original mais ce sera des pizzas, plats de pâtes ou encore quelques plats du jours avec des risottos et autres propositions. J’y ai testé les pizzas et un risotto à la truffe. J’ai aimé ces pizzas, pate fine, cuite au feu de bois, ingrédient de qualité correcte (charcuterie pas trop salée). Bref la pizzeria Sonia propose des pizzas tout à fait correctes, tout comme les desserts. Tiramisu, pana cotta et profiteroles ont été engloutis sans discussion. Par contre j’ai testé le risotto à la truffe, je n’ai pas été subjuguée car il manquait de finesse à mon goût.

AA38C739-1247-4821-A9EA-272FE3DA3F99

Aimable la dame de l’accueil ?

Vous serez accueilli par de véritables italiens et leur accent. En week end le service est rapide, propre rien à redire. En semaine la salle est pleine et les serveurs sont débordés. Nous avons demandé deux choses, parmesan et carafe d’eau qui ont tous deux étaient oubliés.

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

Pour la qualité je les trouve un peu cher. Le risotto frôlait les 20€, les pizzas montent jusqu’à 15€ (comme pour la pizza parme qui n’a que trois ingrédients, je trouve ça un peu cher).

Bref, c’est une adresse correct à mes yeux, avec quelques petites euros en trop sur l’addition.

D’autres avis sur la questions : la fourchette.

Pizza Sonia
30 rue Legendre 75017 Paris
Métro : Villiers

| Paris. Rimal, libanais du 17me

Rimal

Après une heure de sport évidemment intensive (on y croit), un petit stop au libanais du coin, car après l’effort il y a toujours le réconfort. Nous nous sommes arrêtées dans ce libanais, mais d’un commun accord, nous oublierons cette adresse, faute à des plats d’une qualité trop inégale.

On se retrouve où ?

Ce n’est pas l’endroit où l’on trouve le plus de restaurant mais les yeux se régalent. Nous sommes pas loin du parc Monceaux et de Villiers. Il y a de quoi faire. La déco du restaurant est classique, un peu chic, on nous reçoit bien.

On a droit à quoi dans l’assiette ?

L’apéritif est accompagné de carottes crues coupées en bâtonnet, ce qui change des cacahuètes. J’y ai gouté un plat à base de fois des volaille au citron et du chankliche. Autant j’ai beaucoup aimé le premier plat même s’il était loin d’être diététique (un peu trop d’huile), autant le fromage de brebis du chankliche était immangeable : beaucoup, beaucoup trop salé. Comme si la salière étaiet tombé dedans. Même mélangé, coupé, immangeable. Ca tout gâché.

Aimable la dame de l’accueil ?

On nous accueille correctement, il n’y a pas grand chose à redire. On nous laisse papoter même les assiettes vides.

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

A deux 43€ pour deux plats, deux verres de vin. Je trouve ça cher, sachant que nous étions un midi mais surtout pour la qualité des plats.

D’autres avis sur la question : Aurore (la 2me adresse), Oh la la Paris.

Rimal (attention, il y a deux adresses l’une en face de l’autre)
94, Boulevard Malesherbes, 75017 Paris 
Métro : Villiers