| La malgachie dans ton assiette : boeuf & coco

DSCF6568

La cuisine malgache est assez simple dans ses dénominations, comparée à la cuisine française où l’on ne peut pas deviner le plat rien qu’au nom. Si on ne connait pas la choucroute, la sauce béarnaise ou encore la flammekueche, allez deviner par vous même les ingrédients essentiels de la recette ? A Mada(gascar), point de nom compliqué ou de fioritures, juste l’essentiel. Le plat contient du poulet et du riz, le plat s’appellera « poulet et riz ». Le ravitoto, plat national malgache signifie « feuilles de manioc pilées », il est assez simple de deviner le contenu !

J’avais acheter des haricots coco au marché dans l’objectif de le faire « à la manière » malgache : avec du porc, du riz et un peu de piment. Dimanche, repas impromptu, je cherche une façon de le préparer. Je le voulais avec aussi avec un peu de lait de coco, et avoir la possibilité de rajouter du basilic (ingrédient point malgache mais des feuilles qui demandaient à être cuisinées rapidement). Je suis tombée sur ce site malgache et la recette de boeuf et haricots rouges. Je m’en suis inspirée pour finalement faire ce plat (que l’on nommera du coup Boeuf & Coco). J’ai fait le blasphème de ne pas cuisiner du riz, mais si vous voulez ajouter du riz pour « malgachiser au max » votre plat, cuisiner le sans sel et pas trop d’eau.

Ingrédients : 3 steaks hachés / 1 oignon / 1 gousse d’ail / 2cc d’épices colombo / 5 poignées d’haricot coco non épluchés / 1 aubergine / 3 champignons / 1 belle aubergine / 1 boite de conserve de lait de coco / 1 boite de conserve de tomates concassées / 1 bouquet de basilic / huile d’olive / sel & poivre.

Décortiquer les haricots coco et les faire cuire dans l’eau bouillante sans sel pendant une bonne vingtaine de minute. Faire revenir l’oignon avec les épices et l’ail, puis ajouter la viande. Saler, poivrer. Laisser revenir quelques minutes. Ajouter un bol d’eau puis y ajouter l’aubergine coupée en morceaux, les champignons aussi en morceaux, les tomates concassées. Laisser mijoter un petit quart d’heure. Ajouter ensuite la lait de coco et les haricots coco et les laisser 5 petites minutes de cuisson. Rectifier ensuite l’assaisonnement et servir bien chaud avec du piment sur le coté pour les papilles aventurières.

| Repas du dimanche. Boeuf rôti mariné au romarin

DSCF6074

Aujourd’hui on va parler repas du dimanche, notre repas de ce dimanche. Notre week end a été très calme et comme nous n’avions pour un fois pas de visite ou pas de balade envie, nous nous sommes programmés un ménage du printemps. le type de ménage dont on sait quand on commence mais jamais quand on fini. Un placard, un deuxième, du tri,  serpillère, aspirateur et on recommence. Le chat est catastrophé tout sens dessus dessous, on a touché à la litière et aux gamelles. Il ne peut pas dormir tranquillement tout le long du week end. L’appartement n’en fini plus et nous n’avons toujours pas terminé. Cinquante mètres carrés n’ont jamais été aussi grand !

Nous n’avons rien faut dimanche matin, pour cause :

  1. De flemme aigüe, c’est dimanche matin quand même.
  2. De grand vide grenier à deux pas de la maison, on a mis deux heures à en faire le tour
  3. Préparation d’un repas digne d’un dimanche à la maison. Tradition oblige, le dimanche midi à la maison, c’est soit le brunch à tendance anglo-saxonne soit le repas du dimanche comme il se doit.

Ce dimanche ce sera donc le repos, point de brunch et point de marché ce dimanche, le poulet vivra ce week end. Ce midi nous avons mangé de la viande de boeuf mariné au romarin avec un peu de pomme de terre et de courgette. Du simple au final, mais du bon !

Ingrédients : 200g de viande de boeuf / 1 branche de romarin / 1 courgette / 2 pommes de terre / gros sel / poivre / huile d’olive.

Faites mariner autant que faire se peut la viande coupée grossièrement avec le romarin, deux cuillères de gros sel et de l’huile d’olive. J’ai pu faire reposer trois heures, le romarin s’est très bien senti. préchauffer le four à 200 degré. Couper en petit morceau les deux pommes de terre, la courgette en rondelle. Mettre la viande et les légumes dans un plat, remuant un peu le tout pour que l’huile aille sur les légumes (sinon rajouter un filet d’huile d’olive). Un petite trentaine de minute au four, en remuant de temps à autres. Bon ap’ et bonne fin de dimanche !

 

 

| La grosse gourmandise. Tartare de boeuf.

IMG_4464

Aujourd’hui c’est une vraie-fausse recette puisqu’elle est plus qu’inspirée de celle de Tortore. Je suis une grande fan de tartare, que ce soit de la viande, du poisson ou des légumes. J’aime le cru et je pourrai manger plus que de raison. Cela faisait longtemps que je voulais faire un tartare de boeuf mais je ne voulais pas me lancer car j’avais peur de rater l’assaisonnement. Je suis allée un samedi matin faire la queue chez le boucher du coin et je lui ai demandé de couper au couteau un peu de boeuf. Ce week end je me suis lancée et résultat, j’en ai mangé deux dans la journée !

La recette originale de Tortore pour deux :  350 gr. de filet de bœuf / 1 c. à soupe de pignons de pin / 6 tranches de tomates séchées à l’huile, égouttées / 2 petites poignées de persil plat (ou plus, si vous le souhaitez) / 1 grosse gousse d’ail, épluchée et dégermée (j’ai utilisé deux petites gousses ici) / Environ 20 à 30 grammes de parmesan / 1½ c. à soupe d’huile d’olive / 1/8 c. à soupe de flocons de piment (d’Espelette) / Du sel, du poivre noir.

Ma version : 500g gr. de filet de bœuf (on aime ou pas!) / 1 c. à soupe de cacahuètes non salées / 3 tranches de tomates séchées à l’huile, égouttées et coupées et petits morceaux / 1 branche de basilic / Environ 20 à 30 grammes de parmesan rapée / 1½ c. à soupe d’huile d’olive / oignon rouge émincé / 1 cornichon émincé / un filet de crème de balsamique / mesclun / Du sel, du poivre noir. 

Le secret du tartare est bien sûr la qualité des ingrédients, mais surtout celui de la viande. Si ce principe de base est respectée, une grosse partie du travail est fait !

| Boeuf & haricots plats !

haricots

Aujourd’hui, une recette bien simple. Elle est pas toute neuve mais pas mauvaise pour un sou, j’ai pû la refaire plus d’une fois. Elle reste simple, rapide pour les jours de flemme.

Ingrédient : 2 steaks hachés / haricots plats (aucune idée, autant que vous voulez vous dira votre diététicien) / 2cs voire 3 de sauce soja / 1 gousse d’ail / 1 oignon / poivre / huile / sésameet de la coriandre pour les gourmands

Commencer par la viande en la faisant mariner avec l’ail, un peu de poivre et la sauce soja. Faire cuire les haricots à la vapeur en prenant soin qu’ils restent croquants. Faire revenir l’oignon émincé, y cuire la viande comme vous le souhaitez, rajouter un peu de sauce soja si besoin. Servir aussi sec avec un peu de sésame et de coriandre ciselée.

| Tour en Cuisine : les boulettes de boeuf d’Aline

boulette

Un petit changement de programme du à mon inscription à Un tour en Cuisine qui demande de publier la recette ce dimanche à 9h. Vous aurez donc ma bonne (ou moins bonne!) adresse mardi !

Le concept d’un tour en cuisine ressemble beaucoup à celui de la ronde, avec comme idée sympa de t’envoyer un mail avec le blog dans lequel tu dois piocher ta recette, impossible de se tromper. Pour ma part je ne connaissais pas les blogs qui jouaient à cette ronde, c’est donc encore de nouvelles découvertes. J’ai parcouru le blog d’Aline assez longuement car le nombre de recette est assez impressionnant ! J’ai choisi de faire les boulettes de boeuf, car je suis aussi une très grande fan de boeuf. Verdict de monsieur : « elles sont pas mal tes boulettes » ! J’ai accompagné ces boulettes de pommes de terres, que j’ai précuit en cube dans l’eau salé et ensuite 10mn de cuisson en four avec poivre et un filet d’huile d’olive. Je n’ai pas voulu faire la crème au roquefort, non pas que ce soit mauvais mais j’ai eu peur que le roquefort cache un peu le goût de boulettes. Le seul rajout à la recette sera un peu de sel et poivre dans la préparation de la viande.

Ingrédients de la recette originale pour 4 personnes : 500g de viande haché / 2 tranche de pain de mie / 1 oeuf / 2 carré Tartare ail et fines herbes / 1 cs de moutarde / 2 cs de crème semi épaisse / du persil.

Aline cuisine à priori énormément avec un thermomix, chose que je n’ai pas. J’ai mélangé tous les ingrédients et formé des boulettes de viande que j’ai cuit à feu doux à la poêle pendant environ dix minutes.

Pour la suite de la ronde, suivez les flèches pour rendre visite à Aurélie !

| Pho au boeuf express

pho

Il fait froid, et cela ne freine pas mes envies de soupe. Ce temps m’a donné envie d’aller manger un pho mais les températres ne m’ont pas donné envie de sortir. Alors, je cherche dans mes placards de quoi en faire un tout en restant collée au radiateur. Le bouillon n’étant pas fait maison, il n’aura pas le gout de celui du pho 14 mais il ne devrait pas pour autant vous décevoir.

Ingrédients pour deux personnes :
Pour le bouillon : 1,5l d’eau / 1 ou deux carrés de bouillon pho / 1 cs de cannelle / 2cm de gingembre / 2 clous de girofles / 1 échalote / 1 carotte /  3cs de nuoc nam.
Pour a garniture du pho : 200g de viande de boeuf / 300g de pâte pour pho / coriandre / 1 piment / 1 citron vert / sel.

Plus le bouillon est fait à l’avance mieux c’est. Faire chauffer l’eau en y mettant tous les ingrédients. Laisser sur le feu une trentaine de minutes sur le feu. Y ajouter la viande préalablement salée que vous aurez fait revenir si vous le souhaitiez. Ajouter quelques minutes de pâtes pour pho. Servir avec le piment (sur la côté ou dans le bouillon) la coriandre et un demi citron vert.