| Paris. La petite sirène de Copenhague

| Ce week-end j’ai dépassé les 100 abonnées sur Hellocoton, merci beaucoup !

Il y a très peu de restaurants de cuisine nordique sur paris. La plus répandue serait la cuisine finlandaise, on trouve aussi quelques adresses danoises, mais pour ce qui est de l’islandaise, norvégienne ou suédoise je n’ai jamais trouvé d’adresse. J’ai donc testé une adresse danoise, la meilleure suivant cityvox, et c’est vrai c’est extrêmement bon, mais ce n’est pas franchement donné !

On se retrouve où ?

Impossible de se tromper, ce sera celui avec un drapeau danois. A l’intérieur, deux rangées de tables chiquement dressées et nappées de blanc vous attendront avec évidemment un poster de la sirène la plus connue au monde.

On a droit à quoi dans l’assiette ?

Du poisson… et que du poisson ! Je pensais trouvé quelques plats à base de viande, je me suis donc retrouvée devant un menu 100% poisson alors que je suis une grande carnassière (et c’est moi qui avait choisi l’adresse !). Mais pour autant, les assiettes sont reparties vides. J’ai adoré manger mon hareng. Le chef maîtrise sa cuisine, qui a en plus l’avantage d’être originale. A accompagner d’un cocktail ou d’un vin qui sera très bien accompagné votre repas.

Aimable la dame de l’accueil ?

Vous êtes dans un restaurant avec une ambiance bourgeoise, qui se doit d’avoir un accueil et un service impeccable. De ce côté là non plus vous ne serez pas déçue, surtout que le cuisinier s’aventure en dehors des cuisines pour échanger quelques mots.

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

Prévenez le car il risque d’avoir une attaque ! Le menu le soir coûte 38€ sans les boissons qui ne sont pas données (sauf erreur le cocktail à base de champagne coutait 15€ la coupe), à la carte les prix s’envoleront. Comptez autour d’un soixantaine d’euros. Ce que vous mangerez sera extrêmement bon, mais vous paierez cette qualité. Une idée de la carte ici.

D’autres avis sur la question : Cityvox.

La petite sirène de Copenhague
47 Rue Notre Dame de Lorette 75009 Paris
Métro : Saint-Georges

| Paris. Les pâtes vivantes

Une adresse qui me tentait depuis quelques temps, les pâtes vivantes. J’en avais entendu que du bien, que ces nouilles faîtes maison étaient un véritable délice. Et je confirme, c’est excellent. Et pour une douzaine d’euros le plat copieux, vous risquez de me retrouver rapidement là bas.

On se retrouve où ?

Encore dans le quartier de Cadet, décidément je vais le connaitre par coeur ce quartier ! Le restaurant a l’air petit de l’extérieur mais on remerciera l’étage ! Arrivées sur les coups de 19h on a facilement une place, mais les gens arrivent rapidement par la suite.

On a droit à quoi dans l’assiette ?

1- les Raviolis 2- les nouilles façon Nord Ouest 3-Bouillon de nouilles avec crevettes et feuilles de moutarde

Des nouilles évidemment, en plat ou en bouillon. Tous excellents, les pâtes faites maison sont de véritables délices, le bouillon plein de saveur et les plats très bien assaisonnés. On peut y manger des entrées, j’ai testé des raviolis chinoises (les Jiaozi fourrés au poulet), bonnes mais qui ne valent pas non plus le détour. Ici les spécialités ceux sont les nouilles et resteront les nouilles. Ont été testées les nouilles façon nord ouest (avec agneau et aubergines, j’ai passé le repas la tête dans le bol a essayer de manger le plus dignement possible ces nouilles de longueurs infinies, la photo ne le montre pas, mais il est énorme) et celles aux crevettes et aux feuilles de moutardes. Il n’y a pas de dessert à la carte si je ne me trompe pas, mais les plats sont assez copieux pour vous le faire oublier !

Aimable la dame de l’accueil ?

Oui, mais vaut quand même mieux savoir parler le mandarin ! Le must du must sera d’admirer la personne qui fait les pâtes devant vous, impressionnant !

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

Pour une douzaine d’euros le plat le soir, et pour le même prix le midi le menu, faîtes vous plaisir !

D’autres avis sur la question : J’ai trop mangé, Le Figaroscope, Thierry Richard.

Les pâtes vivantes
46, rue du Faubourg-Montmartre 75009 Paris
Métro : Le Pelletier

| Paris. I was there aussi !

Crédit : Paris Bouge

Big Fernand c’est ze adresse du moment, si tu n’y es jamais allée, t’as même pas le droit d’exister ! Pour preuve tous les posts sur ce restaurant, voire même des articles dans de grands journaux ! Et ce n’est seulement ouvert que depuis le janvier 2012…

Big Fernand est spécialisé dans les burgers, comme pour pas mal d’adresses en vogue du moment. Et pourquoi Fernand a la côte et moins d’autres ? Ces burgers sont faits à la sauce frenchy et peuvent même être fait sur mesure. Vous mangez le burger de vos rêves, alors forcément ça peut que marcher, non ?

On se retrouve où ?

Dans le quartier de cadet, quartier que je ne connais pas des masses sauf la rue du Paradis (si vous voulez manger italien) ou encore ces deux adresses-ci : malgache ou bobo-itude italienne (finalement je connais peut être ce quartier ^^). La surprise, c’est très très petit : 5 ou 6 tables ! Mais la bonne nouvelle, si vous êtes du quartier, vous pouvez prendre à emporter ! Mais le gros plus, ceux sont bien le look des serveurs, alors non je ne suis point une midinette, mais le look béret, chemise à carreau et moustache, ça colle au cadre et donne une âme au lieu !

On a droit à quoi dans l’assiette ?

Celui qui dit qui ne sait pas… il sort !! Il y a 4 burgers à la carte mais le réel avantage c’est de pouvoir faire le sien : au choix la viande (bœuf, poulet, agneau ou veau, des viandes que l’on n’a pas toujours l’habitude de manger dans un burger et ce n’est pas plus mal !), du fromage (oubliez le cheddar sans goût pour le remplacer par Saint-nectaire fermier, la tomme de Savoie ou le chèvre Sainte-Maure ), choisissez les légumes (mesclun, les aubergines, les tomates séchées, les courgettes ou poivrons grillés) la sauce faîte maison (un peu plus sucrée, ou un peu plus pimentée !) et si vous voulez rajouter des herbes… De mon côté j’ai tenté un bœuf/saint nectaire/mesclun/estragon/sauce doc Fernand. Vraiment délie cieux, le bun très moelleux, viande rien à redire ! Le seul problème, un poil petit pour mon appétit. Evidemment ce burger se mange avec des frites, qui ne sont pas mauvaises mais pas les meilleures non plus, un peu trop cuites sur le coup (cela semble être l’avis général de la blogosphère). Je n’ai pas tenté les desserts mais je me suis pris un lait à la noix de macadamia, vraiment pas mauvais et très original ! Le goût est là sans être écœurant, vraiment bien joué les Fernand !

Aimable la dame de l’accueil ?

Faudrait être difficile pour ne pas être satisfait. Ils prennent le temps de t’expliquer le concept, ne te foute pas à la porte et si souci de ketchup explosé – mmmm – se propose de l’échanger sans même que l’on demande !

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

Crédit : Viedegeek

Tout dépend de ce que vous prenez, un burger coute entre 10 et 12e, un burger selon vos envies plus cher (environ 15e mais évidemment cela dépend de ce que vous mettez dedans !). Pour un burger sur mesure – frite – lait à la noix de macadamia : 18€. Sans être premier prix, au vue de la qualité des produits, cela ne surprend pas.

Alors est ce que c’est pour moi le meilleur des burgers parisiens ? Je ne dirai pas forcément oui, je pense que j’ai tout de même une préférence pour ceux d’American Bistrot ou du Deli, qui ont le mérite d’être plus consistant. Mais dans tous les cas, si ce n’est pas le meilleur, il fait parti des meilleurs ! A tester !

D’autres avis sur la question : Play like a girl, Flo, Evvivalagouaille

[ Edit du 7 mai ] Ce midi je sus retournée chez Big Fernand pour tester la big formule :  burger + frites + boisson + dessert. Malheureusement point de cheesecake aujourd’hui, j’ai pris un moelleux au chocolat. Un poil trop chocolaté, un peu trop lourd, j’ai largement préféré les burgers. Je reste sur ma position : un des meilleurs de Paris !

Big Fernand
55, rue du faubourg Poissonnière 75009 Paris
Métro 7 Poissonnière