| Normandie. Adresses trouvillaises pour profiter de la fin de saison au bord de mer

Trouville à deux heures de Paris, une heure de chez moi. C’est incontestablement un lieu apprécié.  Il y a encore quelques temps je ne pensais pas que j’aimerai autant ce coin. Parce que Trouville rimait avec Deauville et je n’avais pas aimé l’ambiance lors de précédentes visites. Et puis, et puis. Voilà que j’y passe quelques journées « off », pour profiter du calme du bord de mer, en hors saison. Vous me connaissez, escapade rime aussi avec bonnes adresses. Je n’ai pas encore eu la chance de tester VillaGipsy, mais cela m’a donné l’opportunité de tester deux autres adresses.

L’adresse surprise :  l’inatendu (on rigole les gens)

Découvert complètement au hasard et sur les conseils de locaux, le restaurant Inattendu : une petite merveille ! Situé proche de la rue des bains, légèrement en retrait du bord de mer dans un cadre moderne. Une terrasse pour profiter du soleil l’été, une cheminée que j’espère pouvoir profiter un hiver.

La toute première fois j’y ai mangé un thon mi cuit, sauce vanille (on m’achète facilement dès qu’il y de la vanille), accompagné de boulgour et de petits légumes. Une tuerie intersidérale ! Je n’avais jamais goûté de mi-cuit dont la cuisson était aussi parfaitement maitrisée. Il n’y a pas toujours de plateau de fruit de mer, mais vous pouvez goûter des crevettes ou des boulots en entrée en lieu et place. La carte change régulièrement, à surveiller . La carte de vin est aussi toute sympathique.

Coté prix, la qualité se paie.  Entre 5/10€ l’entrée/dessert, environ 15/20€ le plat. Mais pour une telle qualité dans l’assiette je dis oui.

L’Inattendu 18 Rue Pellerin, 14360 Trouville-sur-Mer

Leopold, salon de thé

Villagipsy et Arome étant fermé nous avons testé Leopold, un salon de thé cosy. La carte de thé Daman frère est immense, vous ne pourrez que trouver votre bonheur ! La tarte paysanne était un véritable délice, le dessus croustillant, encore toute chaude servie avec de la crème fraiche. Des gens y brunchait quand nous sommes arrivées, il est possible d’y manger aussi le midi. On y trouve aussi une terrasse. Quant aux prix compter entre 5 & 10€ pour un thé et une pâtisserie.

Leopold 3 rue des Bains 14360 Trouville-sur-Mer
(une adresse existe aussi à Honfleur)

 

| Clint. The place-to-be (or not ?)

DSCF8559

Clint c’est l’adresse hyper hype du moment, qui me faisait baver rien qu’en regardant les photos. Tout était beau. L’adresse qui aussi pouvait m’assouvir mes envies de Mac&Cheese et d’œufs bénédictines. J’étais tout aussi fan de la déco, je voulais la même chez moi. Mais ça c’était avant.

On se retrouve où ?

DSCF8568

Rendez-vous rue de la roquette, près du Père Lachaise. La bonne nouvelle c’est que cette adresse réputée a une belle salle, toute remplie de lumière. La déco joue entre les meubles en bois, les photos en noir et blanc au mur ainsi que de chouettes luminaires orange. J’adore (Papa Noël ?). Par contre grande salle ne veut pas dire que l’on ne sera pas serré. On nous place à trois sur une table de deux, nos voisins seront quatre sur le même type de table. Et y’avait des tables de libre…
Pour info Clint ne prend pas de réservation pour le brunch, à 13h vous attendrez un peu.

On a droit à quoi dans l’assiette ?

L’assiette est jolie et il est super dur de choisir. L’assiette du voisin donne envie, le reste de la carte aussi. Pour ce brunch ont été testé les œufs bénédictines, le burger et le mac&cheese en plat chaud. Les œufs étaient bons, mais sont tous arrivés tièdes/froids alors que nous étions en début de service (arrivés vers 11h30). Les burgers étaient un délice, le mac&cheese aussi (mais je mets au défi quiconque de finir l’assiette. Deux cuillères suffisent à être callé). Les cafés et cappuccino étaient très bons. Un bémol sur les jus, à la carte un jus de tomate qui n’était déjà plus dispo en début de service… S’il reste un peu de place, vous pouvez vous laisser par les desserts. Le carrot cake a beaucoup de goût. Le cheese cake se défend bien.

DSCF8565DSCF8569DSCF8563

Aimable la dame de l’accueil ?

Le service est agréable, il y a assez peu à redire là-dessus. Reste la question de « pourquoi ouvrir à 11h si les cuisines n’ouvrent qu’à partir de midi ? ».

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

Le gros problème de cette adresse est son prix. Il n’y a pas de formule brunch et cela se sent sur l’addition. Si on compte prendre un équivalent de brunch normal (1 boisson chaude / 1 boisson froide / scones ou équivalent / 1 plat chaud / 1 dessert ), on tourne autour d’une trentaine d’euros. C’est donc une facture assez lourde comparée au multiples formules d’une vingtaine d’euros avec tout autant de qualité et de quantité dans l’assiette.

En définitive j’ai un avis mitigé sur cette adresse, c’est bon, c’est beau, mais cela reste cher pour la quantité et le niveau de service proposé. Un midi peut être pour regouter le fameux burger, mais je ne passerai pas de nouveau dimanche là-bas pour bruncher.

D’autres avis sur la question : le bonbon, Julia & Max, atypique & gourmand

Clint
174 rue de la Roquette 75011 Paris
Métro : Philippe Auguste

| Paris. L’adresse pour manger du bibimbap et plein d’autres joyeusetés coréennes.

IMG_7064

Evidemment quand on ne publie pas pendant plus d’un mois, on se retrouve bien en retard dans les publications. Aujourd’hui on retourne à paris manger coréen, adresse testé en juin. Je vos avez déjà parlé de l’excellent adresse Miju décoverte grâce à Piment Oiseau, je vous parle aujourd’hui d’un adresse très connue sur Paris : l’arbre à sel. Je voulais retourner à Miju mais un samedi soir au dernier moment, ils affichent complet. Dommage. Direction l’arbre à sel dont j’avais lu beaucoup de bien.

On se retrouve où ?

L’endroit n’est pas très funky, l’adresse est perdu dans le 15me, pas un quartier que je fréquente.  Les tables sont un peu serrés et la salle manque de ce fait un peu d’intimité. Nous sommes tous alignées, une sur la banquette.

On a droit à quoi dans l’assiette ?

IMG_8553

Du coréen forcément. La carte est plus étoffée qu’au Miju mais on y retrouveras des classiques : barbecue, bibimbap, les raviolis ou le fameux kimchi … Vous y trouverez aussi du riz au sauté de seiche pimentée et autre même étrangeté ainsi que des plats végétariens. La carte de thé est aussi assez étoffée.  De mon côté ça a été la fête du boeuf puisque j’en ai amené en entrée, en plat mais non pas en dessert ! J’ai testé le tartare de boeuf à la coréenne, même si c’était bon, je préfère la version française.  Le repas fut bon et les plats loin d’être petits. Les desserts n’ont pas grand chose de coréen mais sont très (très) joliment présentés.

IMG_4289

IMG_4283

Aimable la dame de l’accueil ?

Nous sommes bien accueillis et le temps de service est court malgré le fait que la salle soit pleine.

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

Les menus sont plus chers qu’au Miju mais comporte les dessert, ça reste donnant/donnant.

L’arbre à sel est une chouette adresse pour manger coréen, mais je dois avouer que je préfère Miju. A prix égal, je trouve les sauces meilleures et le fait d’avoir plus d’espace n’est pas négligeable non plus.

D’autres avis sur la question : Ye-koreaa,  origami’s kitchen, 716-food.

L’Arbre de Sel
138, rue de Vaugirard
75015 Paris
Métro : Falguière

| Paris. Un petit tour en Afghanistan ?

Entrées : naan, soupe chorwa, mantou à la viande et un borani.
Entrées : naan, soupe chorwa, mantou à la viande et un borani.

Je n’avais jamais pensé manger afghan, mais voilà que le restaurant que je voulais testé était fermé. si on passe le fait que l’accueil est franchement froid (et se déglace à l’addition !), on y mange très bien et pour pas cher du tout. Je pensais la nourriture un peu fade, et c’est bien le contraire. Du miel, de la cardammone, un peu de piment, le tout a énormément de goût et de saveurs.

On se retrouve où ?

Si vous avez marre des burgers d’American Bistrot ou que vous avez besoin d’éponger après quelques rhums au Bar des Pirates, marchez quelques centaines de mètres pour vous retrouvez devant la porte d’entrée. D’extérieur, le restaurant ne paie pas de mine, je n’aurai pas vu l’adresse dans un livre, je pense que je ne m’y sais même pas arrêtée. Surtout qu’il est pas loin de 20h et que l’on voit personne. La salle se remplira très rapidement au cours de la soirée. LA décoration se résume à  quelques photos du pays (mais très jolie) et quelques accessoires. Le décor ne nous fera qu’à moitié voyager. L’acceuil nous fera rester à Paris !

On a droit à quoi dans l’assiette ?

chorba

De ce que j’ai pu voir dans mon assiette, la cuisine afghane est un mix entre la cuisine d’Asie Centrale, d’Iran et celle d’Inde. On y mangera des naans vraiment délicieux, tout comme le reste du repas. Je ne sais pas vous dire ce que j’ai préféré, les mantous, la soupe chorwa, le plat à base d’agneau et de navet (et pourtant je ne suis pas fan des navets, je les ai plutôt bien mangé) et un dessert de fruit frais vraiment frais. Si vous êtes adepte de l’agneau, de miel, de yaourt, de coriandre et de menthe vous devriez aimer. Il y a aussi à la carte des plats végétariens. Un bémol tout de même, la qualité de la viande serait un peu à améliorer (ou la cuisson ?), mais c’est le seul bémol que j’ai trouvé lors du repas.

Pictures

Aimable la dame de l’accueil ?

Si je devais m’amuser à mettre des notes aux restaurants, je leur mettrais bien une note négative. C’est la première fois que j’entends après avoir poireauté bien cinq minutes dehors avec une dizaine de personnes : « je n’avais pas de réservation à 19h45 alors je ne comprends pas que soyez là ». Ambiance. S’ensuit les propositions de tables que l’on devait suivre à la lettre et autre remarque quelque peu malaimable de la part de la patronne. Je crois bien être restée sur le cul, et si ce n’était pas le deuxième restaurant tenté de la soirée, je serai repartie. Vers la fin du repas, la propriétaire s’est un peu détendue mais incontestablement l’accueil est à améliorer.

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

Vraiment pas cher du tout : pour un repas complet, un thé, un verre de vin et deux naans (oui, tout ça !), l’addition s’est élevé à 36€. Il est dur d’être plus raisonnable, non

[ Edit du 2 mars ] Comme j’avais beaucoup aimé ce que j’avais mangé malgré le service, j’y suis retournée avec des amis hier soir. Nous avons bien mangé, le service a été encore assez chaotique. Par ailleurs, ils nous ont servi du Chardonnay dont le goût ne ressemblait franchement pas à du Chardonnay et avec en cadeau un joli dépôt en fond de bouteille (ok il peut y avoir mais en quantité raisonnable!). C’est vraiment dommage, je pense que je vais chercher d’autres adresses afghanes.

D’autres avis sur la question : le festin de dourdette.

 Afghanistan
48 rue Saint-Maur 75011 Paris
Métro : Saint Maur

| Paris. Ma deuxième expérience du bibimbap

Oh chapeau

Ce samedi là je n’étais pas forcément motivée à faire à manger, et il nous fallait utiliser notre smartbox. Après une rapide vérification des commentaires sur internet des différents restaurants proposés, nous sommes allés manger à « Oh ! Chapeau », restaurant coréen comme son nom ne l’indique pas vers les Gobelins. L’accueil agréable, le prix correct tout comme les plats, mais ne me fera pas oublié Miju, qui à mon goût est plus sophistiqué.

On se retrouve où ?

Tout le monde connait le quartier Mouffetard et ses innombrables restaurants (assez peu recommandables en règle générale), celui ci se situe à l’écart entre le quartier et les Gobelins. L’endroit est calme, la décoration sobre (voire un peu trop à mon goût, cela manque un peu de caractère). Nous sommes samedi et le restaurant est, malgré les bonnes critiques, désert. Un seul autre couple viendra y manger, avec la formule de la smartbox également.

On a droit à quoi dans l’assiette ?

Avec notre smartbox, on nous a présente un menu spécialement pour cette formule, avec deux entrée, deux plats et dessert. Il ne faudra pas être bien difficile pour le coup. Nous avons goûté la crêpe au kimchi [bindaetteok] ainsi que les raviolis [gunmandu], ensuite le fameux bibimbap et ses « tapas », puis un fruit en dessert (je ne me rappelle plus le nom, mais cela ressemblait fortement au melon des canaries, frais, pas mauvais). Les plats sont très loin d’être mauvais mais je n’ai pas été transcendé par les plats non plus. Le bibimbap  dont j’adore les couleurs avant le mélange, était un poil bourratif et le plat était vraiment chaud, j’ai réussi à me brûler trois fois alors que nous étions servis depuis quelque temps déjà.

Aimable la dame de l’accueil ?

L’accueil est discret, sans vraiment de fausse note, même s’il y manque un peu de chaleur.

Faut que j’appelle mon banquier pour rallonger mon découvert ?

Etant allés avec la smartbox, nous n’avons rien payé mais en sortant j’ai regardé les prix des menus. Le midi vous avez des formules à partir de 10€, ce qui reste largement abordable même si pour le même prix je pense que vous pouvez trouver mieux. Un bémol tout de même, en regardant de plus près, on retrouve un équivalent de notre menu qui coûte un grosse dizaine d’euros par personne. Au vue du prix de la smartbox, on est loin du compte.

D’autres avis sur la question : Sélection restaurant, Qype, Qi-fen, Mouzet

Oh ! Chapeau
4 Rue du petit moine Paris 75005
Métro : Gobelins.