| Normandie. La plage de Pourville-sur-Mer

Pourville3

Cette année nous sommes partis en vacances… chez nous ! Nous avons découvert en juillet la plage de Pourville-sur-Mer, située en dessous de Dieppe, sur la côte d’albâtre. Il faisait chaud dans les terres ce dimanche là, la marée était basse. Nous avons pu profiter du sable, de la fraicheur de la mer sans avoir marcher sur nos voisins ou payer de parking. Une très bonne alternative à la côte fleurie !

POURVILLE2.jpg

| Normandie. Les grandes marées au Havre.

Le choix fut un hasard, nous sommes « rentrés » au Havre le week end des grandes marées. Il y a d’ailleurs fait un temps affreux sur toute la route : pluie, vent, traces de brouillard… La récompense de cette 1h30 de route serait bien de belles vagues qui se cassent sur la digue. Malheureusement (ou heureusement) il a fait beau durant tout le week end et il y eu assez peu de vent (il s’est remis à flotter et à venter juste quand nous avons repris le volant – poisse quand tu nous tiens -).

J’en ai quand même profité pour en faire quelques photos, j’en ai sélectionné que deux car je trouve les autres un poil trop surexposée. Au moment de la prise de vue, j’étais placée face au soleil. Aller plus loin sur la digue c’était de prendre un très gros risque de faire mouiller. Téméraire, mais pas de trop !

LH LH2

| Normandie. Texas en concert à Rouen

DSCF5715

Tous les ans la région Haute Normandie organise une série de concerts pendant un (long) week end. Quand cela tombe l’année de l’armada c’est une semaine complète de concerts avec de très belles têtes d’affiches. Mika, Nolwenn Leroy, Amadou et Mariam, les BB Brunes, Madness, Asaf Avidan, l’Opéra de Rouen et Bootleg Beatles et Pony Pony Run Run sont passés à Rouen. Tous ces concerts sont absolument gratuits, ce qui en fait un sacré bon plan. Les quais sont noirs de monde, on hésite pas à faire quelques kilomètres pour voir ces groupes gratos 🙂

En juillet dernier ont été proposé en concert entre autre Métronomy, Skip the Use, Martin Garryx, Ayo, Gaetan Roussel et aussi Texas ! J’y suis allée le vendredi et le samedi, en grosse tête d’affiche j’ai pu voir Skip the use, évidemment très bon sur scène. Impossible d’être déçu(e) !

Mais ce que j’ai préféré restera le concert de Texas. Texas dans mon esprit c’était surtout black-eyed boy ou I don’t want a lover. J’aimais le dernier titre tout juste sorti à ce moment : The Conversation. Je ne savais pas trop quoi attendre du concert, passer un bon moment, c’est sûr mais je ne savais pas ce que valait le groupe en live. J’ai eu ma réponse ce soir-là : Texas dépote sur scène ! Sharleen Spiteri débarque sur scène, sans aucun habit de princesse ou de super star. Elle porte le même jeans que chacun pourrait porter. Et elle dépote sur scène, on croirait qu’elle na va jamais s’arrêter. L’ambiance était au top, et cela reste dans mes souvenirs le meilleur concert de cette session 2014. Je vous laisse un peu de l’ambiance dans la vidéos pour terminer ce post, avec une de leur chanson les plus célèbres.

Je me suis procurée le dernier album « Texas 25 ». Revisiter ses propres chansons est une vrai challenge ! Déshabituer ses fans aux rythmes mille fois entendue n’est pas chose facile. Les critiques sont globalement bonnes, j’espère que mes oreilles apprécieront aussi.

DSCF5706DSCF5717DSCF5740

| Normandie. Les Jardins suspendus du Havre

Les jardins suspendus est un site récent au Havre. Il a été inauguré en 2008 et ce n’est que cette année que j’ai pû le visiter.

Ancienne base militaire désaffectée, le fort de Sainte-Adresse est racheté par la Ville du Havre qui décide de réhabiliter les lieux en 2005. Pour ceux qui ne connaissent pas la région havraise, Saint Adresse surplombe la baie de Seine et offre un beau point de vue sur la mer, le port et la ville.

Pour la petite histoire, Le fort de Sainte-Adresse fut construit en 1854-1858, durant le Second Empire, selon le modèle de l’architecture militaire héritée de Vauban. Il sert d’abord de cantonnement aux bataillons d’artilleurs à pied ; au xxe siècle, il est occupé par la gendarmerie et la garde républicaine. En 1963, le 74e régiment d’infanterie le reprend. La base militaire est désaffectée en 1979.

Après son rachat et trois années de travaux, les Jardins Suspendus ouvrent au public. On retrouve les enceintes et les portes de l’ancien fort, puis à l’intérieur ont été aménagé des jardins et des serres. La promenade haute (sur les enceintes) permet de découvrir les quatre jardins paysagers, qui évoquent la flore d’Amérique du Nord, d’Asie Orientale ou des terres australes, tandis que le dernier jardin rend hommage aux explorateurs contemporains. Les serres se trouvent dans ce jardin. On y retrouve des plantes parfumées ou aromatiques, végétaux de tous les pays, orchidées, bégonias, succulentes, plantes carnivores…

Voici un aperçu de ces jardins, ces photos ne montrent qu’une partie infime des jardins.

Adresse : Rue du Fort, 76620 Le Havre
Entrée libre sauf les serres (1 euros)

La vue sur la baie de Seine et les jardins sur les hauteurs :

DSCF6032DSCF6047DSCF6048

Les serres :

DSCF6041 DSCF6044 DSCF6055 DSCF6057 DSCF6065 DSCF6070 DSCF6071 DSCF6078 DSCF6081 DSCF6084 DSCF6093DSCF6089

| Liebster award. La Normandie et moi, moi et la Normandie.

DSCF2371

Article narcissique en vue car j’ai été nominé par Laureen & Stéphanie. Je ne connaissais pas ces deux blogs, cela m’a permis de découvrir de nouvelles lectrices par la même occasion !

Rappel des règles : Écrire 11 choses sur soi / Répondre aux 11 questions de la personne qui nous a nommée / Taguer 11 autres blogs qu’on aime / Leur poser 11 autres questions / Mettre le lien vers leur blog dans notre article et enfin les informer sur leur page.

Je me suis posée la question de la manière de répondre à ces tags ayant déjà répondu à ce type de tag (il y a un petit moment ok). Du coup je me suis tournée vers la thématique de la Normandie. Pourquoi la Normandie ? Parce que j’y ai grandi et que j’y (re)vis actuellement. Cela me donne aussi l’occasion de publier quelques photos, qui n’aurait pas eu de places dans un autre article. Redécouverte d’une région est synonyme de mitraillage intensif !

Je vais aussi au lieu de nommer les blogs que j’aime (vous les avez en lien ici), je vais nommer les 11 dernières personnes qui m’ont rajouté dans leurs fils de lecture Hellocoton (vous êtes plus de 180 à ce jour – Merci !)

Les 11 choses sur moi :

  1. Je suis née à Rouen à la fin de l’été 1982.
  2. Je n’avais jamais vraiment les pieds dans le département de l’Eure avant l’année dernière.
  3. J’adore Heudreville et ses baignades rafraichissantes en fin de journée l’été.
  4. J’ai vécu au Havre une dizaine d’années.
  5. A 15 ans je détestais Etretat, parce qu’à chaque nouvelle visite de famille c’était le passage obligé.
  6. Un de mes restos préférés au Havre est un indien, le Maharaja.
  7. Le meilleur kebab sera définitivement celui du Bosphore, en face de la gare du Havre.
  8. Mon dealer préféré de cidre brut est caché du côté d’Yvetôt.
  9. Bernay, mes parents se sont mariés là bas.
  10. Je n’achète que du beurre demi- sel, jamais de doux. Sacrilège.
  11. Je n’ai aucun sang normand malgré mon chauvinisme normand.
IMG_4134
L’Eure à Heudreville
IMG_9788
Le port du Havre
Bernay
Bernay
IMG_7848
Baie de Seine. Le Havre
IMG_7836
Baie de Seine. Le Havre
DSCF2220
Rouen, près de l’abbaye St Ouen

Et maintenant les 11 questions de Laureen :
Comment as-tu choisi le nom de ton blog ? Mon blog parle essentiellement de nourriture d’où le gourmand, mais pas que d’où le « autres lubies »à la fin. Je n’arrive pas à me fixer sur un seul sujet.
Quelle est ton humeur du jour ? Fatiguée, après les 7h de marche de la veille. Les souliers sont complètement usés !
Quel est ton plus gros défaut ? C’est mon plus gros secret cela 🙂 Je ne sais pas lequel répondre : impatiente, tête de mule, paresseuse bordélique … A vous de rayer la mention inutile !
Quel est ton menu idéal (entrée, plat, dessert et boisson) ? Le type de question auquel je ne sais pas répondre. Cela change suivant mes humeurs: les plats de fromages, les bonnes salades l’été ou sushis à gogo. Mais à la cantine quand je peux me faire oeufs mayo, bavette sauce au poivre & frite et avec un liégois au café, je suis  toute heureuse !
Quel est ton dernier achat ? Un fuji X20, ça faisait juste des mois que je tournais autour. Ca y est c’est fait !
Où aimerais tu vivre ? Dans une grande maison, pas loin d’un point d’eau (mais sans les moustiques…), d’un barbecue en dur et un hamac qui tue tout !
Quand as-tu pleuré pour la dernière fois ? La personne que vous avez demandé n’est pas disponible 🙂
Avec quelle personne célèbre (mort ou vif) voudrais-tu dîner ? Maggie Cheung. Elle a fait tellement de choses, sait en faire tout un tas d’autres que l’écouter doit être très enrichissant. Et en plus elle sait parler français !
Quelle est la première chose que tu fais en arrivant dans un nouveau pays? Prendre une photo…. et acheter un CD de musique locale.
Quelle est ta destination vacance rêvée ? Je ne sais pas me décider sur une destination. A aujourd’hui ? Retourner en Isalnde, Istanbul, la Norvège si je devais me limiter à l’Europe.
Tu préférerais avoir les bras en mousse ou les jambes en bois (!) ? Fan de Laspales ?

Et celles de les 11 de Stéphanie :
Quel arbre aimerais tu être? Rester en place c’est pas vraiment mon truc, mais si c’est une obligation, un cerisier car il y en avait un beau dans le jardin de mes parents.
Plutôt sucrée ou salée? salée, définitivement.
Qu’aimes tu faire pour prendre soin de toi?  Me faire masser.
Quel vêtement portes tu le plus souvent en ce moment? Un pull, un jean, je suis pas très fashion victime.
Le livre que tu as le plus aimé? Le journal d’Anne Frank
Le livre que tu lis en ce moment? Mon gras et moi, une Bd humoristique qui ne dit pas que des choses fausses !
Ta ville préférée? J’aime des villes pour pas mal de raison, pour les souvenirs, la famille ou les gens qui y sont. Alors en ce moment je dirais que j’ai au moins 3 villes en tête : Darnétal, Montivilliers, Paris.
En dehors de ton blog, quel est ton hobby? Aller boire un verre, sortir l’appareil photo, réserver une billet…
Si tu étais un enfant, aujourd’hui, quel jouet aimerais tu avoir? Je reprendrais la PS1 et CTR ou alors la colles’ des Sylvanians.
Quelle est ta principale qualité ? En général on me dit très souriante & qui va de l’avant. Je vais arrêter les fleurs maintenant !
Quel mot représente pour toi internet? Evasion & découverte, on y trouve de très jolies pépites. Mais un peu poubelle aussi, car on y trouve de tout et parfois du n’importe quoi…

Les 11 nominés qui devront répondre aux 11 questions :
Le blog de Natach Duhaut
Ugly or not
I love food
Barby, the other me
Meli Melo en cuisine
Bistro de Jenna
Chopin
Isa tout simplement
Emma mode
Lettres Parisiennes

Et une mention particulière à cette japonaise, qui nous fait l’honneur de parler des spécialités culinaires de son pays en français : Lilythelily

Les 11 questions en plus des 11 révélations :

500€ à dépenser dans les 24h, vous en faîtes quoi ?
La région ou le pays qui te parle le plus ?
Le rêve le plus fou actuellement en tête ?
Un blog récemment découvert et qui n’est pas encore dans votre blog roll ?
Un instagram à recommander ?
Ta ville de naissance ?
Une des recettes préférées du blog ?
Votre dernier achat-pulsion ?
Votre première association d’idée avec Madagascar ?
Votre dernier repas préparé ?
Votre dernier restaurant ? (et c’était bon ?)

Bonne semaine à tous !

IMG_4640

| Normandie. Balade sur la côte d’Albâtre entre Le Tilleul et Etretat.

Je ne suis pas partie en vacances, mais pour autant j’aimerai vous faire partager quelques photos de paysages qui font venir des gens de plusieurs centaines de kilomètres aux alentours, des photos de la bien nommée côte d’albâtre. Si ce nom n’est pas forcément connu de tous, vous l’avez déjà tous vu en photo, ou sur un tableau ou encore dans des films. Sur cette côte se trouve Etretat et la non moins fameuse aiguille creuse ! Peut être trouverez le trésor caché par Arsène Lupin ?

Je vous propose une balade connue des locaux mais moins des touristes qui roulent droit vers Etretat. Sur cette route d’Etretat (la D940), en venant du Havre, vous traversez un village appelé le Tilleul. Scrutez à gauche au moment de passer l’Eglise, le panneau plage vous indiquera de tourner. Un kilomètre plus tard, arrêtez vous dans les parkings (gratuit, un plus par rapport à Etretat! ) et descendez doucettement vers la plage. Arrivé, soit vous la jouer farniente et ça sera bronzage et baignade, soit sportif et vous grimperez sur les falaises en direction d’Etretat et si la marée vous le permet, revenez par la plage. J’vous en dit pas plus, je vous laisse avec quelques photos. Elles ne sont pas retouchées, le ciel normand est vraiment bleu et sans nuage, l’eau est bien sûr transparente (photos prises cet été et en 2011) !

La petite trotte de 20 minutes qui vous mènera à la mer :

IMG_4553

La plage du Tilleul (ouiiiii y’a un peu de sable aussi!) :

IMG_4550 IMG_4552

Et pour les courageux, suivez le chemin sur votre droite avant d’arriver sur la plage :

IMG_4534IMG_4495 IMG_4500 IMG_4501 IMG_4521 IMG_4523 IMG_4527   IMG_4544IMG_5276 IMG_5282 IMG_5288 IMG_5297 IMG_5298

Et forcément en fin de course la fameuse aiguille creuse avant d’arriver sur Etretat.

IMG_5299

Bon week end prolongé du 15 aout !

| Normandie. Le Havre. I ♥ LH

« Une guerre fut à l’origine de sa création au XVIe siècle, une autre n’en laissa que des décombres quelques siècles plus tard. De ces circonstances exceptionnelles et tragiques est née une cité résolument contemporaine. Son architecture toute de béton créée par Perret n’étouffe pas ses habitants mais insuffle de manière remarquable une atmosphère de dynamisme et de liberté, tournée vers l’océan. » Source : France Horizon.

Aujourd’hui direction la Normandie, au Havre. Bienvenue à la maison, et surtout ne partez pas tout de suite ! J’ai milles fois entendu « tu veux qu’on y fasse quoi, il ne s’y passe rien »,  « c’est une ville sans âme » ou encore le plus souvent « Mais le Havre c’est moche ». Je vous le dis, Le Havre n’est pas une ville qui pue ! Et parfois même que le soleil y brille… On en reparlera après votre visite du Havre. C’est une ville en pleine mutation depuis une petite vingtaine d’années. Elle ressemble de moins en moins à celle que j’ai connue à mon arrivée en 1996 et gagne en vie et dynamisme. Je vous tiens le pari que vous aimerez cette ville !

Pour d’abord vous resituer cette ville, il vous faudra deux heures de train corail depuis Paris pour vous y rendre. Je vous donne rendez vous à la gare St Lazare, l’aller coûte à partir de 15€. Quand vous arriverez à la gare du Havre, premier stop. 

Tournez le tête à gauche, vous découvrirez les Docks Vauban. Sa construction remonte à 1846 et est le seul ensemble urbain historique à avoir survécu aux démolitions de la guerre. Avant, un lieu de stockage de marchandises en transit tels que le café, le coton ou encore les épices. Aujourd’hui un centre de commerces et de loisirs (restaurant, cinémas…). Rien n’a été détruit, les bâtiments d’origine ainsi que l’organisation en rues et passages ont été conservés. Et pour la fashionitas, c’est là où vous trouverez le H&M !  

A droite la faculté et la bibliothèque reconstruite il y a moins de 10 ans. Autant la fac a un besoin urgent de travaux, autant la bibliothèque vaut le détour. Elle est sur plusieurs étages, claire, calme et lumineuse. J’ai limite regretté d’avoir terminée mes études l’année de son inauguration ! Si vous continuez un peu plus loin, passer le tunnel Jenner, pour découvrir Sanvic et les hauteurs pour pouvoir avoir une vue sur toute la ville et la mer. Magnifique le soir avec toutes ces lumières…Même la zone industrielle parait jolie. En journée passez aux jardins suspendus. Il se situe à l’intérieur de l’ancien fort de Sainte-Adresse. Ils dominent la ville basse, l’estuaire et la Manche, d’où une superbe vue sur la ville. Au total, les jardins suspendus possédaient en 2010 quelque 3 700 espèces végétales. L’esprit du jardin est de rendre hommage aux botanistes (comme les botanistes normands Lesueur, La Billardière, d’Incarville) qui ont parcouru ou parcourent toujours le monde, et dont de nombreux embarquèrent au Havre. Vous y trouverez des serres de collection et différents jardins. Mélanie vous propose une ballade, je vous conseille d’y jeter un œil !
Pour d’autres espaces verts, je vous propose la square St Roch près de l’avenue Foch ou alors la forêt de 
Montgeon pour le footing du matin (si vous êtes trop loin du bord de mer…) ou un parcours santé.

Et si finalement vous choisissez d’aller tout droit, vous serez à dix minutes à pied du centre ville, de l’espace Coty (un deuxième centre commercial) et de l’hôtel de ville. Un centre ville classé UNESCO grâce à l’architecture d’Auguste Perret. Explication : en septembre 1944, le port et le centre ville par les bombardements alliés (d’où une très forte rancœur des vieux havrais contre les anglais…). Bilan : ville à 85% détruite, 5 000 morts, 80 000 sinistrés et 12 500 immeubles détruits. Le Havre devient l’une des villes les plus sinistrées d’Europe. La reconstruction va durer plus d’une dizaine d’années. Entièrement rebâti en béton armé par les ateliers Perret, Le Havre fait alors l’objet d’une expérience de reconstruction unique en son genre par son étendue, les procédés urbanistiques (remembrement, copropriété), la cohérence constructive et les techniques de préfabrication (lourdes ou structurelles). Il est possible de visiter des appartements témoins pour vous faire une idée de la vie dans les années 50. Ce projet a apporté en luminosité (Auguste Perret ne souhaitait pas faire d’immeubles très hauts), et a redessiné le centre ville avec de grandes artères (un peu à l’image des villes américaines). Balladez vous dans les rues piétonnes, les Halles, ainsi que du coté de notre pot de yaourt (je vous laisse découvrir ce que c’est…).

Si vous n’adhérez à cette forme d’architecture, continuez sur l’avenue Foch (nos champs Elysées !) pour aller jusqu’au front de mer. Vous pourrez vous balader près du port de plaisance, ou alors le long de la plage (deux kilomètres de marche, vous ne ferez pas l’aller retour en cinq minutes!). Si vous y passer entre avril et octobre, il y a un nombre impressionnant de baraques où vous pourrez manger un morceau ou boire un verre face à la mer. Cela fait parti des plaisirs de l’été !

En hiver, vous trouverez toutes les spécialités culinaires au quartier St François, un des « vieux » quartiers du Havre. Si vous voulez des adresses, contactez moi ! C’est aussi le quartier des pêcheurs, je vous conseille d’aller au petit port pour acheter du poisson tout juste péché. Impossible de faire plus frais ! 

Sachez qu’il y a aussi une visite du port possible (un bip bip pour le port, premier port français par le tonnage), soit en car mais ce que je vous conseillerai de faire est une visite en bateau du port. Pensez à réserver, vous ne serez pas les seuls à venir…

N’hésitez pas à aller faire un tour en bord de mer le soir pour le coucher de soleil, ou de remonter jusqu’à St Adresse, pour pouvoir pic niquer en hauteur et au calme, vers le phare de la Hève. Saviez vous que St Adresse a été la capitale belge durant la première guerre mondiale ?

Le Havre est aussi classée « ville balnéaire », ce qui vous donnera la possibilité d’aller jouer au casino. Et oui pas besoin d’aller à Deauville pour dépenser votre argent, vous aurez le même plaisir pour le faire au Havre !

Actuellement, le Havre est en pleine restructuration. En juillet nous avons inauguré le nouveau stade « le stade Océane », situé sur l’une des trois entrées principales de la ville. Il ne faut pas oublier que le  Havre est le premier club de foot français, créé en 1872 ! Le club fêtera ses 140 ans cette année. On aura tout appris aux autres clubs (non point de chauvinisme du tout, mais un centre de formation très réputé !). Le tram vous y amenéra dès la fin de l’année (ouverture le 12.12.12 et ce n’est pas un hasard !). Si vous n’aimez pas le foot, allez voir l’équipe de basket ou de hand, ils ne sont pas mauvais du tout…

Pour les fans de musée, vous ne pourrez pas aller en terres havraises sans faire un tour au Musée Malraux (ou le MuMa, ça ne s’invente pas!). Il contient plus de deux milles œuvres (sculptures, peintures, dessins,…) Les plus anciennes date du Moyen-âge à l’époque contemporaine. Ce musée fait la part belle aux impressionnistes et « fauvistes », qui affectionnaient tout particulièrement le ciel normand très changeant. Parmi les nombreux peintres exposés, Eugène Boudin, Claude Monet, Gustave Courbet, Eugène Delacroix, Camille Pissaron, Henri Matisse…

Vous pourrez aussi visiter une des plus anciennes maisons du Havre (et non elle ne date de 1950, mauvaises langues !) du XVIIIe siècle. Vous y découvrirez l’histoire du Havre. N’hésitez pas à aller au Prieuré de Graville pour y voir un ensemble religieux d’architecture romane date du XIIIe siècle. Et pour la petite information, la majorité des musées sont gratuits les premiers samedi de chaque mois…Le muséum d’histoire naturelle est quant à lui tout le temps gratuit.

 Pour avoir un aperçu de la ville du Havre en peu de temps, l’office du tourisme propose des visites en autocar des années 50 de type Setra avec une comédienne comme guide. Je n’ai jamais fait cette visite, mais c’est une façon originale de découvrir la ville, non ?

Je ne vous raconte pas tout, il y a encore à découvrir. Il va falloir revenir plusieurs weekends pour découvrir toute la ville, voire même rester la semaine si vous voulez découvrir la région (Etretat, le pays de Caux, le pont de Normandie… c’est aussi chez nous !).

Office de Tourisme de l’Agglomération Havraise.
186 boulevard Clemenceau – BP 649 – 76059 Le Havre Cedex
Tél. : 02 32 74 04 04
Site www.lehavretourisme.com/

Passez la souris pour connaître les auteurs des photos, si il y en a pas, ceux sont mes propres photos.

Merci donc pour leurs aides :

Rose Photography : http://roselaphotograph.canalblog.com/
A little Piece : http://alittlepieceof.fr/
Drakkar Online :  www.drakkaronline.com/

Mais aussi :
Banque d’image sur la ville du Havre :   imagesduhavre.wordpress.com
Partir en France :  www.decouvrez.fr