| Paresse aux fourneaux . Le bouillon du pho.

J’ai testé l’hiver dernier la fabrication d’un bouillon pho de volaille de A à Z en suivant la recette du blog Marlyzen. La recette a de quoi séduire mais demande une journée en cuisine, la cuisson de la volaille en plusieurs étapes prenant plusieurs heures.  L’envie de manger un pho me prenant régulièrement, n’ayant pas forcément envie de rester la journée devant les fourneaux et n’habitant pas (plus) à coté d’un quartier chinois, je me suis mis en quête de retrouver le goût du pho avec une recette requérant un minimum de temps.

Ingrédients pour un bouillon pho express : un carré de bouillon (idéalement celui prévu pour le pho, sinon je prends le plus souvent un bouillon de volaille),  75cl d’eau, du gingembre (en fonction de vos goûts, j’y mets en général un morceau de plusieurs centimètre ), de la coriandre en grain ou à défaut moulue (deux à trois cuillères à soupe), deux étoiles de badiane, un quart de cuillère à soupe de cannelle, un demi oignon, un ou deux clous de girofle.

Pour se rapprocher du bouillon du pho traditionnel, et au vu de tout ce que j’ai pu voir sur le net, l’étape primordiale est celle de l’oignon. Il faudra le faire revenir à sec. Cela aide à obtenir la couleur et le goût du bouillon d’un pho, bien plus que le mélange d’épice.

Quand celui-ci aura bruni, ajouter les épices et les faire revenir 30 secondes maximum (toujours à sec). Mettre le tout dans un filtre à café (ou un gaze), le fermer pour le remettre dans la casserole avec l’eau et le bouillon. Mettre à ébullition puis laisser sur feu moyen une dizaine de minute. Le bouillon est prêt!

Ensuite à votre imagination pour constituer la soupe, soit une version traditionelle avec nouilles de riz, haricots mungo et autres herbes aromatiques asiatiques ou alors des versions un peu plus fantaisistes comme ce pho ci-dessous aux boulettes de porc aux quatre épices & basilic. Il est aussi très simple de twister des restes dans un pho avec un reste de viande et quelques herbes aromatiques.

| Recyclage de restes : bisque de crevettes

S0275296

Votre mission si vous l’acceptez est de cuisiner les carcasses de crevettes et de terminer le fond de coulis de tomates ainsi que le pain dur. J’avais l’année dernière re-utilisé les carcasses en bouillon de crevettes, cette fois-ci je me suis laissée tentera une bisque de crevettes. On connait tous la bisque de homard mais je ne connaissais pas celle aux crevettes. La recette que je vous propose est un mix de ce que j’ai pû voir sur le net et de ce que le placard pouvait m’offrir. Ca se mange sans faim !

Ingrédients : 500g de carcasses de crevettes / 2 échalotes émincées / 1 grosse carotte coupée en rondelles / 10c de coulis de tomates / romarin / laurier / pain dur / sel de céleri / poivre du moulin / crème / ciboule / huile d’olive

Faites revenir à feu vif les carcasses de crevettes. Ajoutez ensuite les échalotes, la carotte, remuez jusqu’à ce que la coloration prenne. Ajoutez ensuite le coulis, le laurier, le romarin, le sel de céleri. Recouvrir d’eau et laissez mijoter 35/40mn. Mixez quand le tout est cuit puis passez le fumet au travers d’un chinois à plusieurs reprises. Rectifiez l’assaisonnent. Si vous le souhaitez vous pouvez épaissir la bisque avec le pain. Servir chaud avec un peu de crème, ciboule ciselée et des croutons fait à partir du pain dur.

| La chaleur dans ton assiette : le velouté de potiron & thym

IMG_8406

C’est en parlant de soupe que je me suis rendue compte que je publiais chaque année en décembre une soupe à base de potiron. En 2012 ce fut une soupe à base de potiron, tomate & ail, en 2013 une autre à base de potiron et de pistache. Une légère fixette, mais il faut bien que je vous avoue que j’affectionne particulièrement la soupe au potiron dès que les températures diminuent (pour alterner avec les raclettes). Pour cette année, je vous propose une soupe avec du potiron et du thym. Je vous laisse juge de l’association, pour ma part je l’ai refaite plusieurs fois !

Ingrédients : 500g de potiron / 2 ou 3 pommes de terre / 1 litre de bouillon de poule / qq branches de thym / Huile d’olive / sel & poivre.

Précuire le potiron afin d’enlever la peau plus facilement. Faire revenir l’ail dans l’huile. Ajouter un bon litre de bouillon avec le potiron et les pommes de terre épluchés. Laisser cuire une petite vingtaine de minutes à feu moyen. Quand la soupe est cuite, mixer. Rectifier le velouté avec un peu plus d’eau ou un peu de farine suivant vos goûts. Ajouter le thym et rectifier l’assaisonnement si besoin. A vous de voir si vous y rajouter une lichette de crème ou un peu de fromage, je l’ai servi aussi accompagné de brocciu, je tenterai bien aussi avec du comté.

| Mais que mange une blogueuse culinaire ?

Comment imaginez vous une nana (ou le mec, ne soyons pas sexiste !) qui publie des articles de bouffes ? Elle cause bouffe, rêve bouffe ? Ne jure que par le bio et le fait maison ? Dévore tous les magazines existants sur le sujet ? A une grande hâte le soir de entrer pour pouvoir se retrouver devant ses fourneaux ? Que tous ses repas pétillent de milles feux, et surtout qu’elle n’a jamais rien cramé de sa vie ?

Pour ma part il est vrai que je parle beaucoup de ce que j’ai mangé ou ce que je veux manger, ou encore de l’adresse que je voudrais (re)tester. Mais le soir, après la journée de boulot, je n’ai pas forcément envie de passer des heures en cuisine. Quelque chose de rapide pour pouvoir m’affaler au plus tôt sur le canapé me convient très bien. Alors voilà à quoi ressemble mon assiette le soir. Soyez indulgent les photos ont été prises avec un téléphone.

IMG_6201

Lundi  – Pizza au chorizo et à la mozza

Ingrédients : 1 pâte à pizza / une dizaine de tranches de chorizo / 2 boite de conserves de tomates concassées / une poignée de champignons / du gruyère / une boule de mozza / sel / poivre

On étale la pâte de pizza, on y mets la dose de tomates, un peu de poivre, les champignons émincés et le chorizo. Faîtes cuire la pizza une quinzaine de minutes. Sortez la pizza du four, y parsemer gruyère et mozza et remettre la pizza 5 minutes au four.

Mardi – Velouté de poireaux au gorgonzola et le reste de la pizza

Ingrédients : 1 litre de bouillon de légumes / 3 poireaux / 1 oignon / 5 ou 6 pommes de terre / environ 50g de gorgonzola / poivre / huile d’olive 

Couper grossièrement les poireaux et l’oignons et les faire revenir doucement. Pendant ce temps éplucher les pommes de terre. ajouter le bouillon et laisser cuire une vingtaine de minutes. Mixer, ajouter le gorgonzola, mixer, rectifier l’assaisonnement. J’ai mis assez peu de fromage pour avoir un arrière gout subtile qui ne cache pas le goût du poireau.

IMG_6206

Mercredi – Curry de boeuf 

Ingrédients : 2 steaks hachés / 2 portions de pâtes / 1 oignon / 1 gousse d’ail /  200ml de lait de coco / 1/2 carré de bouillon volaille / 2 ou 3 cuillères de curcuma / poivre / 1 petite carotte

Commencer par faire chauffer l’eau, ajouter un peu de sel et les pâtes par la suite. Emincer oignons, ail et carotte et faire revenir le tout avec le curcuma. Ajouter les steaks en coupés en morceaux. Quand la voade est quasi-cuite, rajouter un demi bouillon de volaille et le lait de coco. Laisser cuire un maximum de 5 minutes en remuant. Servir chaud avec un peu de piment si vos papilles y résistent.

IMG_6230.JPG

Jeudi & Vendredi.

Le jeudi c’est le jour de la semaine où je rentre du sport un peu tardivement et sans exception j’ai toujours (beaucoup) faim quand je rentre. Du coup c’est monsieur au fourneau et il m’aura préparé de la langue de boeuf avec du riz. Même pas le temps de faire une photo !

Le vendredi c’est le soir détente et donc le jour pour se faire plaisir.  Une raclette l’hiver se pointe souvent un vendredi soir mais cette semaine ce fût sushi and co.

Bonne semaine à tous ( le week end est dans 5 tout petits jours ou 5 dodos) !

IMG_6243.JPG

| Le potiron ne se marie pas qu’avec de la carotte ou du lait de coco : velouté de potiron à la pistache

Ca y est la première semaine de festivité est terminé. J’espère qu’elle s’est bien passée. Noël et ses ribambelles de repas gargantuesques, un chez Mamie, un chez Tata, un au boulot… J’ai beau aimé manger et avoir deux estomacs à la place de chaque œil, parfois un peu de légèreté ça fait pas mal. Surtout que le père noël m’a ramené entre autre un mixeur plongeur pour remplacer mon vieux décédé dans une purée trop épaisse il y a deux mois. Croyez moi faire des soupes sans mixeur c’est un peu le parcours du combattant. Attendre que ça refroidisse pour éviter les éclaboussures trop chaudes, pas trop en mettre sinon ça déborde… Oui la vie est dure.

Revenons à nos oignions premiers, la soupe, un peu de léger entre deux foies gras. Je suis revenue ce matin du marché avec le plein de légumes, la placard ayant été vidé avant le départ : potiron, pomme de terre, radis noir, chou blanc, carotte… J’ai eu envie de changer, un sachet de pistache qui traine. La pistache et le potiron font plutôt bon ménage. Voilà la recette. Une prochaine fois je tenterai en rajoutant un peu de cardamome avec la pistache.

IMG_7630

Ingrédient : 750g de potiron / 2 pommes de terre pour épaissir (à mettre suivant les convenances) / environ 125g de pistaches non salées / 1 oignon / huile de noisette / 1 bouillon de légume / poivre / et toujours un peu de crème pour les gourmands.

Faire revenir l’oignon, les pistaches, le potiron et les pommes de terre coupés en cube grossier. Poivrer. Ajouter 75cl de bouillon. Laisser cuire pendant une bonne vingtaine de minute. Mixer, rectifier l’assaisonnement puis manger !

Pour d’autres soupes pour vous réconforter d’être en hiver : Courgette et NoisetteEpinard et EstragonManioc et Noix de CommonCookPotiron tomate & aïlPoireau et ChorizoPoulet Miso à la tomate et au basilic , Pho au boeuf express ou encore le Bùn riêu.

| Parce que les viet’ ne mangent pas que du bún bò : le bùn riêu, soupe au crabe vietnamienne

IMG_6904

Ce soir on fait le grand saut et on part au Vietnam et on ne parlera ni de pho ni de bo bun. Lors de ma dernière virée aux Frères Tangs, j’ai pris un peu au hasard des carrés de bouillons. En voyant le nom  une fois rentrée à la maison, j’ai fait le rapprochement avec une photo de Tokyobanhbao sur son instagram qui m’avait bien tenté. J’ai fureté sur le net pour trouver une recette, j’en ai trouvé pas mal mais celle dont je me le suis le plus inspirée est celle de Made In Cooking, mixé toujours à l’état du placard. Quel fut mon désespoir quand j’ai découvert que je n’avais plus de ngo gai ni de coriandre. Pas grave, je serai obligée d’en refaire. Sachez qu’au Vietnam, on aime manger cette soupe au petit déjeuner !

IMG_6903

Ingrédients (pour deux) : 2 bouillon de cube spécial Bùn riêu / 1 oignons / 2 gousses d’ail / 4 cs de nuoc nam / 1cs de sucre / 1 boite de conserve de tomates concassées / 250g de crabe émietté / citronnelle / ciboulette / 1 paquet de vermicelle / 1 citron vert / quelques crevettes / poivre.

Commencer pas faire le bouillon avec les deux cubes, le nuoc nam, du poivre la citronnelle, le jus de citron vert et le sucre. Comme pour tous les bouillons plus longtemps ça mijote mieux c’est. Faire revenir les échalotes, les gousses d’ail. Les rajouter au bouillon, ainsi que le crabe et les tomates. Laisser mijoter. A la fin de la cuisson rajouter les vermicelles. Pour servir rajouter un peu de ciboulette et les crevettes. Ne tardez pas de trop il faut manger cette soupe bien chaude !

Si vous avez envie d’autres soupes, vous pouvez tester celles-ci : Courgette et NoisetteEpinard et EstragonManioc et Noix de CommonCookPotiron tomate & aïlPoireau et ChorizoPoulet Miso à la tomate et au basilic et forcément le fameux Pho au boeuf express.

| Pho au boeuf express

pho

Il fait froid, et cela ne freine pas mes envies de soupe. Ce temps m’a donné envie d’aller manger un pho mais les températres ne m’ont pas donné envie de sortir. Alors, je cherche dans mes placards de quoi en faire un tout en restant collée au radiateur. Le bouillon n’étant pas fait maison, il n’aura pas le gout de celui du pho 14 mais il ne devrait pas pour autant vous décevoir.

Ingrédients pour deux personnes :
Pour le bouillon : 1,5l d’eau / 1 ou deux carrés de bouillon pho / 1 cs de cannelle / 2cm de gingembre / 2 clous de girofles / 1 échalote / 1 carotte /  3cs de nuoc nam.
Pour a garniture du pho : 200g de viande de boeuf / 300g de pâte pour pho / coriandre / 1 piment / 1 citron vert / sel.

Plus le bouillon est fait à l’avance mieux c’est. Faire chauffer l’eau en y mettant tous les ingrédients. Laisser sur le feu une trentaine de minutes sur le feu. Y ajouter la viande préalablement salée que vous aurez fait revenir si vous le souhaitiez. Ajouter quelques minutes de pâtes pour pho. Servir avec le piment (sur la côté ou dans le bouillon) la coriandre et un demi citron vert.

| Du fromage et la suite de la saga souplette !

Je vous présenterez bien une autre soupe, je continue à en faire des litres et des litres. D’ailleurs, pendant que j’écris une soupe au poireau est en train de cuire. A tenter avec quelques tranches de chorizo du reste de la raclette du week end. J’vous parlerai tout de même d’une soupe en fin de post, car je dois avouer que je l’aime beaucoup.

Le premier week end de décembre, nous sommes partis en Bourgogne. Après avoir vider caves et fromageries, nous sommes remontés avec 6 fromages, trois bouteilles de bon vin et trois énormes paquets de gâteaux. Le fromage se mange sans faim, et même parfois sans pain, mais aussi en tarte et justement une tarte ça accompagne très bien une petite soupe. Comme quoi le hasard fait très bien les choses ! Ce soir là, j’ai donc fait une tarte avec du fromage Abbaye de Citeaux, découverte du week-end. Ce fromage ressemble un peu à l’époisses mais l’essentiel est tout aussi bon. Je crois que j’aurai pas dû prendre que la moitié du fromage. Avec des champignons cela nous donne une tarte de saison !

tarte

Ingrédients : 1 pâte à tarte / environ 200g de champignons émincés / 1/8 d’un fromage Abbaye de Citeau / 1/2 oignon émincé finement / 1 verre de lait / 1 oeuf / sel & poivre.

Commencer par faire cuire la pâte à tarte à blanc. Pendant ce temps, faîtes revenir les champignons et faire fondre le fromage à part. Mélanger le lait, l’oeuf et le fromage fondu, sel et poivre. Quand la pâte est pré-cuite, disposer les champignons, puis le mélange de lait au fromage. Faire cuire pendant une vingtaine de minutes à 180°c.

Et pour continuez la saga velouté qui te font aimer l’hiver :

  • Velouté à l’épinard et à l’estragon

Ingrédient : environ 300g d’épinard / environ 5 pommes de terre selon l’onctuosité voulue / 1 oignon / 1 ou 2 branches d’estragon / 1 bouillon de volaille / sel & poivre / mascarpone.

Commencer par faire revenir l’oignon puis ajouter les épinard, les faire suer. Ajouter le bouillon , 75cl d’eau, couvrir et laisser pendant 20 minutes. Ajouter l’estragon, poivrer, saler si besoin puis mixer. servir avec une cuillère de mascarpone pour les gourmands.

IMG_0014

  • Velouté au poireau et au chorizo

Ingrédient : 1 poireau / environ 5 pommes de terre selon l’onctuosité voulue / 1 tranche de chorizo / 3 gousses d’ail / 1 bouillon de volaille / sel & poivre.

Même méthode, commencer par l’aïl, le poireau, ajouter pomme de terre et 75cl d’eau et servir avec une tranche de chorizo.

IMG_0045

  • Velouté de Manioc aux noix de CommonCook, original et délicieux ! Recette ici.

| Du potiron, des tomates et un peu d’ail !

Une deuxième idée de soupe, cette fois ci pour terminer le reste d’un potiron qui commençait à virer de bord : soupe au potiron et tomates.

Ingrédients : environ 700g de potiron / 3 gousses d’ail (mais la prochaine fois j’en mettrai bien une en plus) / 3 tomates / 60cl d’eau / 1 bouillon (celui que vous avez) / ciboulette émincée / poivre / de la crème pour les gourmands

Commencer par éplucher et découper grossièrement les légumes. Faire revenir l’ail quelques minutes puis ajouter le bouillon. Couvrir et laisser cuire une vingtaine de minutes. Mixer, rectifier l’assaisonnement puis y ajouter la crème et la ciboulette.

| Soupe courgette & noisette

L’autre gros plus de la saison hivernale, autre que les plats à fromage, est de pouvoir manger des litres de soupe. Je flanais dans un Carrefour Market quand je suis tombée sur une brique de soupe à la courgette et à la noisette. L’idée me tentait bien, mais comme je n’étais pas venue pour de la soupe et qu’accessoirement j’avais déjà tout un paquet de truc, j’ai laissé la brique là où elle était. Et tenté l’expérience à la maison. Il vous faudra que très peu d’ingrédients pour avoir une soupe qui change un peu.

Ingrédient : 3 belles courgettes / environ 30g de noisette en poudre / 60cl d’eau / 1 bouillon (celui que vous avez) / poivre / quelques copeaux de gruyère.

Commencer par toréfier les noisettes, puis y ajouter les courgettes grossièrement coupées. Rajouter le bouillon. Couvrir et laisser cuire une vingtaine de minutes. Mixer, rectifier l’assaisonnement puis y ajouter un peu de gruyère pour la gourmandise.

Bon appétit !